VIDEO. Nantes-Rennes: Qui sera le bourreau des Canaris vendredi? Une voyante nous répond

FOOTBALL Par le passé, Khazri, Ntep, Dembélé ou Grosicki ont fait très mal au FC Nantes...

Camille Allain

— 

La voyante Gaëlle Cléran a tiré les cartes avant le derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais, le 20 avril 2018 à la Beaujoire.
La voyante Gaëlle Cléran a tiré les cartes avant le derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais, le 20 avril 2018 à la Beaujoire. — C. Allain / 20 Minutes
  • A quelques heures du derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais, nous avons sollicité une voyante.
  • Gaëlle Cléran penche plutôt pour une victoire nantaise à la Beaujoire.
  • Après Dembélé, Ntep ou Grosicki, qui sera le joueur phare côté rennais ?

Au match aller, Wahbi Khazri avait fait très mal au FC Nantes en inscrivant un doublé. L’an dernier, c’est Kamil Grosicki qui en avait collé deux au voisin. La saison précédente, le phénomène Ousmane Dembélé en claquait trois et Rennes menait 4-0 à la mi-temps. En 2014, c’est Paul-Georges Ntep qui faisait taire la Beaujoire. Quand le Stade Rennais gagne le derby, il y a toujours un héros. Et pour savoir qui sera le bourreau des Nantais ce vendredi, nous avons fait appel à une voyante. Voilà ce qu’elle nous a dit.

« Je vois une équipe assez bonne mais pas très soudée. » Gaëlle Cléran est formelle. Les cartes tirées pour le Stade Rennais ne « sont pas très bonnes » en vue du derby. La voyante, qui ne connaît rien au football, a ressenti « une équipe qui peine à résoudre ses problèmes du passé ». Parlait-elle de la défaite face à Metz ? Ou des fins de saison pourries des Bretons ? Non, Sabri Lamouchi a dit qu’il ne croyait pas à la malédiction.

Cartes « réussite » et « triomphe » pour Nantes…

Interrogeons donc les cartes au sujet du FC Nantes, équipe en plein doute qui compte une victoire en dix matches. « Ils sont en progrès. Je vois un manager qui tient l’équipe d’une main de fer, qui apporte son aide mais qui est presque tyrannique ». Claudio Ranieri devrait quitter Nantes mais il pourrait jouer un mauvais tour aux Rennais. Gaëlle Cléran tire les cartes. « Réussite », puis « triomphe » pour le FC Nantes…

Pour connaître notre héros côté rennais, nous avions ramené les photos officielles de 12 joueurs susceptibles d’être sur le terrain ce vendredi. Si personne ne semble prêt à endosser le rôle de bourreau, certains joueurs pourraient tenir leur rôle. En Tomas Koubek, la voyante voit « un des meilleurs éléments du match ». Pas forcément bon signe. Et Wahbi Khazri, si doué au match aller ? « C’est un amoureux du ballon, il donne tout sur le terrain. Mais il faut que l’ambiance soit bonne ».

A écouter Gaëlle Cléran, l’autre atout du jeu rennais pourrait être James Léa-Siliki. « J’ai un très bon ressenti. Il paraît réservé mais il sera solide. Ce sera un pilier, même s’il ne fait pas de bruit ». Bonne nouvelle, en l’absence de Benjamin André, suspendu. Et l’homme en forme Benjamin Bourigeaud ? « Non. Il a l’air déstabilisé, comme s’il manquait de confiance ». La carte la plus négative revient à Ramy Bensebaini, malmené face à Metz la semaine passée. « Il a l’air très impulsif, comme une bombe à retardement ». Ludovic Baal, son remplaçant attitré apparaît lui comme « posé mais solide ».

L’énigme Romain Danzé…

Mais il est un joueur que la voyante peine à cerner. « Il me perturbe celui-là. Je vois quelqu’un de solitaire, qui cherche où se placer. Quelqu’un qui est trop individualiste, qui remue le passé ». Sous son doigt, la photo de Romain Danzé. Rendez-vous à 19h30 pour vérifier.