Girondins de Bordeaux: De Tavernost confirme (à demi-mot) le départ de Malcom cet été

FOOTBALL Sans laisser de mystère, il annonce qu’un « joueur majeur brésilien » pourrait quitter le club lors du mercato estival…

C.C. avec AFP

— 

Nicolas De Tavernost ne retiendra pas Malcom cet été.
Nicolas De Tavernost ne retiendra pas Malcom cet été. — Nicolas Tucat - Medhi Fedouach / AFP

Malcom « sera cédé vraisemblablement au cours du second semestre », assure ce jeudi, sans citer son nom mais en évoquant un « joueur majeur brésilien », Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux.

Le Brésilien serait même à l’origine des dernières pertes du club : « Nous avons eu un mauvais premier trimestre » notamment parce que « nous avons investi sur un joueur que nous n’avons pas cédé au cours de ce premier semestre et qui sera cédé vraisemblablement au cours du second », explique NTD.

Le joueur veut partir

« Il y a toujours des achats et des ventes qui se font, et il y a un joueur majeur brésilien dont vous savez qu’il souhaite quitter le club et nous allons le faire dans le respect le plus absolu de nos intérêts », ajoute-t-il. Tout serait prévu depuis bien longtemps puisque Nicolas de Tavernost explique que « c’est la raison pour laquelle nous avons d’abord racheté ce joueur pour ensuite éventuellement le céder à l’intersaison. »

Le joueur avait prolongé en septembre son contrat avec Bordeaux, jusqu’en 2021. Après cette prolongation et le rachat effectif des 15 % détenus par les Corinthians (ancien club de Malcom) - dont le montant avoisine les 4,5 millions d’euros selon les médias brésiliens - Bordeaux ne devra céder plus que 35 % de la plus-value aux détenteurs des droits de Malcom en cas de vente de sa pépite brésilienne. Sa valeur marchande est estimée à 40 millions d’euros aujourd’hui.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Malcom, ça peut tourner au vinaigre

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Sabaly, Costil, Malcom… Qui aura son billet pour la Coupe du monde en Russie?

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Malcom «avait envie de partir» dès cet hiver