L'OGC Nice sacré champion de France... du fair-play

ILS ONT LEVÉ LE PIED D'après la lettre hebdomadaire du Centre international d'étude du sport (CIES), les Aiglons sont ceux qui ont commis le moins de fautes par rencontre en Ligue 1 cette saison

Jonathan Hauvel

— 

Une semelle lors d'un match de Ligue 1. 
Une semelle lors d'un match de Ligue 1.  — Reuters

Tacler sans fauter. L'OGC Nice est passé maître dans l’exercice, selon la lettre hebdomadaire de l'Observatoire du football du Centre international d'étude du sport (CIES) diffusée ce lundi. Avec une moyenne de 10,4 fautes sifflées par match, le Gym est l’équipe de Ligue 1 la plus fair-play cette saison*.

À l’inverse, Montpellier a le tacle baladeur. Le club héraultais arrive en dernière position des équipes du championnat de France avec 15,8 fautes par match.

Liverpool encore champion d’Europe

Au niveau européen, les champions d’Europe du Liverpool FC occupent la première place du classement (8,1). Tout comme le championnat anglais, leader avec 20,4 fautes sifflées par match, comparé à une moyenne de 27,2 dans les 35 compétitions analysées. « Cette valeur est partiellement liée au style d’arbitrage moins strict en Premier League », décrypte le CIES.

En moyenne, 25 irrégularités ont été sifflées par rencontre cette saison en Ligue 1.

Le football victime de semellite aiguë

*Données Instat recueillies cette saison lors des matches de championnats disputés jusqu’au 13 janvier 2020