Mercato TFC: Reynet trop cher, Lafont peut partir, la rumeur Gourcuff… Les dossiers chauds du recrutement

FOOTBALL Olivier Sadran a tracé les contours de l’effectif toulousain pour la saison à venir…

Nicolas Stival

— 

Baptiste Reynet, le gardien de Dijon.
Baptiste Reynet, le gardien de Dijon. — J. Spencer / Sipa
  • Le TFC a officialisé le recrutement définitif de Max-Alain Gradel.
  • Le président du TFC a glissé une petite pique à son gardien Alban Lafont, qui souhaite partir.
  • Trois joueurs ont signé leur premier contrat professionnel, dont les très jeunes Adil Taoui (16 ans) et Mathieu Goncalves (17 ans).

Une confirmation, pour commencer. Sans surprise, Olivier Sadran a annoncé ce lundi en conférence de presse le retour d’Alain Casanova sur le banc du TFC, pour les trois prochaines saisons. « C’était de loin la plus belle solution », a appuyé le président toulousain, au sujet du technicien qui a déjà occupé le poste de 2008 à 2015.

Si Dominique Arribagé est confirmé à la tête de la cellule de recrutement, en attendant la conclusion du partenariat avec «un très grand club européen» (Manchester City ?), Pantxi Sirieix prend du galon. L’ancien milieu de 37 ans, retraité depuis 2017, devient coordinateur sportif. Un poste nouvellement créé, qui doit faire le lien entre le staff et la direction (Sadran et son bras droit Jean-François Soucasse, qui dirige le club au quotidien) tout en gardant un œil sur le recrutement.

Justement, après le départ d’Issa Diop pour West Ham contre environ 25 millions d’euros (record du club), les deux premières recrues sont connues. Et ce ne sont pas des têtes nouvelles, puisqu’elles étaient prêtées la saison dernière. Après le maintien, l’option d’achat de l’ailier droit congolais Firmin Mubele (24 ans, Rennes) a été automatiquement levée. Il s’est engagé pour trois ans, comme l’ailier gauche ivoirien Max-Alain Gradel (30 ans, Bournemouth), sans doute le meilleur Toulousain dans le marasme, qui a coûté « autour d’un million d’euros » selon Sadran.

Et après ? « Il y aura entre quatre et huit recrutements selon les départs et les arrivées, précise le patron du club. On cherche un défenseur central, un ou deux milieux, un ou deux attaquants et un gardien d’expérience. » Parmi les milieux, La Dépêche du Midi avait évoqué l’intérêt de Yoann Gourcuff, en fin de contrat avec Rennes, pour le TFC. Sadran s’est fendu d’une petite blague pour montrer que ce n’était pas réciproque.

Dans les buts, Baptiste Reynet (27 ans) est la « première volonté » de Toulouse. Mais Sadran regrette la gourmandise de son homologue dijonnais Olivier Delcourt, qui réclame « un prix qui n’existe pas pour les gardiens ». Côté départs, le président toulousain a répété que la porte était ouverte à tous, Mondialistes compris (Durmaz, Toivonen, Moubandje), à condition que le club y trouve son compte.

Et pour le jeune portier Alban Lafont (19 ans), qui rêve d’imiter Issa Diop et d’aller voir ailleurs ? « Est-ce qu’on aura des offres qui sont dignes des ambitions d’Alban, de son agent et de son papa ? » a glissé Sadran, dans un petit tacle.

Le déjà très convoité milieu offensif Adil Taoui (16 ans) passe pro avec le TFC (le 9 est un numéro
Le déjà très convoité milieu offensif Adil Taoui (16 ans) passe pro avec le TFC (le 9 est un numéro "temporaire"). - DR

Comme chaque année, le groupe s’ouvre à des néoprofessionnels. Le milieu offensif Adil Taoui (16 ans) et le défenseur Mathieu Goncalves (17 ans), aussi jeunes que prometteurs, se sont engagés pour trois ans. L’attaquant Derick Osei Yaw (19 ans) a quant à lui signé une saison (plus deux en option). Il faudra également suivre les progrès du milieu offensif Hakim El Mokkedem (19 ans), pro depuis 2016 (et sous contrat jusqu’en 2020), mais encore jamais vu en L1.