Coupe du monde 2018: Le Nigeria flippe que la Croatie ne joue pas le jeu contre l'Islande

FOOTBALL Tout se jouera mardi soir dans le groupe D…

A.H.

— 

"Non Gernot, on ne pourra pas compter sur la Croatie".
"Non Gernot, on ne pourra pas compter sur la Croatie". — PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Un match sérieux face au Nigeria (2-0), une démonstration face à l'Argentine (3-0)… Les Croates vont bien, merci pour eux. Qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde avant même le match contre l’Islande, les hommes aux Damiers peuvent se la couler douce. Même s’ils assurent vouloir terminer premiers de poule, Modric et compagnie ont un peu relâché la bride. Car il faudrait une catastrophe pour que les Croates ne terminent pas en tête du groupe D : une lourde défaite contre l’Islande et une victoire nette des Nigérians face à l'Argentine. Autant dire qu’on est plus près de revoir Benzema en Bleus que d’assister à pareil scénario.

On s’égare, mais il y en a deux qui n’ont pas la tête à rire. Nigeria et Argentine jouent aussi leur qualification et verraient d’un mauvais œil que les Islandais leur passent devant au finish. L’Albiceleste doit impérativement gagner pour espérer se qualifier et espérer que les Vikings ne gagnent pas contre la Croatie avec une différence de but supérieure. Pour les Nigérians, un nul peut passer si l’Islande ne gagne pas. Sinon, il faudra les 3 points ou une bonne calculette. Du coup, pour éviter tout ce barnum John Obi Mikel a sommé les Croates de ne pas laisser filer ce troisième match de poule. L’ancien milieu de terrain de Chelsea a parlé de « sportivité » et leur a demandé d’aller gagner cette rencontre avec les habituels joueurs titulaires.

La Croatie va bien faire tourner

Et bien, vous savez quoi : Zlatko Dalic ne va pas du tout l’écouter. Le sélectionneur croate devrait faire pas mal de changements dans son onze titulaire. « Contre l'Islande, il faudra penser aux huitièmes de finale et prendre soin des joueurs. On ne va penser qu’à nous-mêmes, à ce qui est le meilleur pour nous. » Et Ivan Perisic devrait être le seul titulaire non préservé. Surtout que plusieurs joueurs ( Ivan Rakitic, Mario Mandzukic, Ante Rebic et Sime Vrsaljko) sont menacés de suspension en cas de nouveau carton jaune. Confirmation de Dalic : « Je ne peux pas et ne vais pas mettre de joueurs qui ont reçu un jaune, c’est trop dangereux. On a 22 joueurs qui sont prêts à jouer donc il n’y a pas de problèmes. »

Bon ben John Obi Mikel a la réponse. Lui qui voulait une équipe de titulaires verra les Croates jouer avec 10 remplaçants face à l'Islande. Et une seconde lame est venu couper les jambes du capitaine des Super Eagles : Javier Clemente, l’ancien sélectionneur espagnol, lui a rappelé que le Nigeria avait bien fait l’impasse en 1998, lors du troisième match (perdu) contre l’Uruguay, qui avait entraîné l’élimination de la Roja. « Ce jour-là, il semblait que la sportivité n’était pas importante », a rajouté l'ex-entraîneur de l'OM. On est jamais mieux servi que par soit même.