Séville-Krasnodar : Mené 2-0 et réduit à 10, le FC Séville renverse le match et prend une option

LIGUE DES CHAMPIONS Les Espagnols ont joué une mi-temps en infériorité numérique mais s’imposent 3-2, mettant quasiment un terme aux espoirs du Stade Rennais dans cette poule

Camille Allain
— 
Ivan Rakitic debout. Shapi Suleymanov allongé. Le FC Séville a effectué une remontada mercredi soir pour battre Krasnodar en Ligue des champions.
Ivan Rakitic debout. Shapi Suleymanov allongé. Le FC Séville a effectué une remontada mercredi soir pour battre Krasnodar en Ligue des champions. — Miguel Morenatti/SIPA

Les supporters rennais étaient blêmes. Alors que leur équipe venait d’encaisser un second penalty hyper contesté à Chelsea, les Bretons voyaient dans le même temps l’impossible se produire sur la pelouse du FC Séville, mené 2-0 sur son terrain par Krasnodar. La faute à qui ? A l’ancien défenseur de Bordeaux Jules Koundé, auteur d’un match de mammouth la semaine passée face à Rennes, mais qui a concédé un coup franc et un penalty en quelques minutes, sans pour autant être expulsé (un petit coucou au latéral rennais Dalbert…).

Youssef En-Nesyri, auteur d'un doublé, a finalement permis aux siens de s’imposer 3-2 face à l’un des petits de cette poule E​. Avec sept points en trois matchs, les Espagnols rejoignent Chelsea, facile vainqueur face à Rennes, en tête du groupe. Les deux gros devancent de six points les deux novices rennais et russes.

Avec un point en trois matchs, le FK Krasnodar et le Stade Rennais se livreront sans doute une bataille pour la troisième place, qualificative pour la Ligue Europa.