TFC-Losc: Encore une polémique avec le VAR... Les Lillois pestent après un but annulé pour une main

FOOTBALL L’arbitre Nicolas Rainville a annulé le but initialement accordé à Thiago Mendes, ce dimanche à Toulouse (0-0). En cause : une main de Jonathan Ikoné, contestée par les Lillois

Nicolas Stival

— 

La joie du Lillois Thiago Mendes (numéro 23), avant la déception du but annulé, le 21 avril 2019 au Stadium de Toulouse. Un grand classique avec le VAR.
La joie du Lillois Thiago Mendes (numéro 23), avant la déception du but annulé, le 21 avril 2019 au Stadium de Toulouse. Un grand classique avec le VAR. — R. Gabalda / AFP
  • Décevant dans l’ensemble, Lille aurait pourtant pu gagner à Toulouse ce dimanche, mais le but de Thiago Mendes a été finalement annulé.
  • L’arbitre Nicolas Rainville a sanctionné une main de Jonathan Ikoné, ce que les Nordistes, Christophe Galtier en tête, ont du mal à digérer.
  • Les Dogues restent deuxièmes de Ligue 1, six points devant Lyon.

D’accord, le schéma tactique et la puissance athlétique des Toulousains – qui ont aussi touché deux fois le poteau — ont gêné Lille ce dimanche (0-0). Bien sûr, il y a eu de la décompression, une semaine après le triomphe face au PSG (5-1). OK, à l’exception de l’intenable Jonathan Ikoné, les attaquants lillois ont déçu, Nicolas Pépé et Rafael Leao en tête.

Mais les Dogues ont aussi les crocs contre Nicolas Rainville. Alerté par le VAR, l’arbitre de cette rencontre a annulé le but que Thiago Mendes croyait avoir inscrit à l’heure de jeu, après avoir revu l’action sur son écran. En cause : une main de Jonathan Ikoné, auteur de la passe pour le milieu brésilien, sur le côté droit de la surface de réparation du TFC.

« Cette action me laisse un goût amer, peste Christophe Galtier. Ce n’est pas une décision du VAR, mais une décision arbitrale. L’arbitre s’est déplacé et a jugé que la main était volontaire. Ce que j’ai vu, c’est un joueur du TFC [François Moubandje] dégager le ballon dans les bras de mon joueur presque à quatre pattes. C’est dommage. »

« Incroyable » pour le capitaine José Fonte

Le défenseur brésilien Gabriel poursuit dans la même veine : « Je crois que l’arbitre fait une faute, le ballon touche la main [d’Ikoné] mais il ne le fait pas exprès. » Quant au capitaine José Fonte, il déplore un fait de jeu « incroyable ». « Je ne comprends pas le but annulé, mais c’est comme ça », philosophe l'arrière central portugais.

Une voix dissonante peut-être dans cette énième polémique liée au système-qui-allait-tout-régler-et-faciliter-la-vie-des-arbitres ? Oui, celle du latéral gauche Youssouf Koné. Enfin si on veut : « J’étais loin de l’action », confesse le Malien. But refusé ou pas, Lille a désormais cinq journées pour conserver ses six points d’avance sur Lyon. Tout sauf insurmontable. Le Losc assurerait ainsi sa deuxième place, qui délivre un sésame direct pour la Ligue des champions. Loin du PSG, sa victime de dimanche dernier, officiellement champion de France après ce nul nordiste à Toulouse.