OM: Rudi Garcia dénonce des «pénaltys imaginaires»... Il en a parlé lors d'une réunion sur le VAR

FOOTBALL L'entraîneur de l'OM Rudi Garcia a, comme très souvent, dénoncé des erreurs d'arbitrage contre Marseille

J.S.-M.

— 

Rudi Garcia a prolongé à l'OM en octobre dernier, malgré un début de saison moyen.
Rudi Garcia a prolongé à l'OM en octobre dernier, malgré un début de saison moyen. — C. Paris / AP / SIPA

Onze penaltys. L'OM détient, cette année, ce triste record : c’est l’équipe la plus sanctionnée dans sa surface de réparation. On avait interrogé Rudi Garcia là-dessus en conférence de presse, samedi, après la victoire face à Nîmes ( 2-1).

Il avait alors botté en touche : « Je pense qu’on est fautifs, ce sera mieux de dire ça… Je vérifierai et je vous répondrai plus précisément quand j’aurai vérifié », avait-il déclaré, très diplomate.

Avec un confrère, on a récidivé, ce jeudi, en conférence de presse d’avant Guingamp-OM. Cette fois, Rudi Garcia a développé, dénonçant, une nouvelle fois, les erreurs d’arbitrage contre l’OM :

En toute objectivité, il y a des penaltys logiques, mérités, parce qu’on est intervenus avec trop d’engagement et aucune maîtrise. D’autres sont complètement imaginaires et pas du tout justifiés : l’expulsion de Kamara contre Limassol, par exemple, il y a un hors-jeu flagrant de l’adversaire. A Bordeaux, il y a main pour nous, pas penalty. Main pour eux. Les deux sont involontaires. Ce n’est pas propre à l’OM mais il faut régler ce problème des mains. On a abordé le sujet avec Leonardo Jardim lors de la réunion des instances sur le VAR. »

« Il y a des choses à améliorer », a conclu Rudi Garcia, qui était, la saison dernière, un des grands avocats de l’arbitrage vidéo. Il nous assurait même que cela mettrait fin aux polémiques sur les penaltys…