TFC-PSG: Un tout petit Paris se rapproche encore du titre, Toulouse a fait ce qu'il a pu

FOOTBALL Kylian Mbappé a inscrit le seul but d’un très triste Toulouse - Paris, ce dimanche

Nicolas Stival

— 

Kylian Mbappé a fait des misères à la défense toulousaine.
Kylian Mbappé a fait des misères à la défense toulousaine. — P. Pavani / AFP
  • Le PSG se rapproche un peu plus du titre à l’issue d’un match médiocre, sauvé par un but de Mbappé.
  • Si Lille ne gagne pas à Reims dimanche après-midi, Paris sera champion s'il bat Strasbourg dans la soirée.
  • Face à des Toulousains limités, les remplaçants parisiens habituels n’ont pas marqué de points.

Il y a eu un extraordinaire match entre équipes toulousaine et francilienne ce dimanche. Manque de bol pour ceux qui avaient payé très cher leur place au Stadium (au moins 70 euros), c’était Racing 92 – Stade Toulousain, l’après-midi en Coupe d’Europe de rugby (21-22). En revanche, le TFC-PSG du soir, en Ligue 1, ne restera pas dans les mémoires (0-1).

Heureusement pour Paris, il y a « Kiki »

Oh, il n’a pas forcé outre mesure… Mais Kylian Mbappé a fait ce qu’il fallait pour que l’équipe-bis parisienne s’impose. Tranquillement, du droit, sur un centre de Kehrer, le prodige a marqué le seul but du match, son 27e en Ligue 1 cette saison. Auparavant, il s’était signalé par quelques raids, qui avaient laissé le Japonais du TFC Shoji dans les starting-blocks. Mbappé a même reçu la visite d’un supporter parisien venu s’incruster sur la pelouse du Stadium, avant d’en être délogé.

Un Paris de série B

OK, Neymar, Cavani, Di Maria, Meunier, Dani Alves, Draxler étaient blessés. Mais on ne s’attendait pas forcément à voir Thiago Silva ou Verratti (dont l’entrée à la 63e a changé le match) débuter sur le banc. Invités à la « fête », Nkunku, Dagba et Choupo-Moting n’ont pas marqué de points, trois jours avant la demi-finale de Coupe de France contre Nantes, ultime carotte sportive pour l’actuel et futur champion de France. Le « buteur » camerounais a même vendangé un incroyable ballon de but, seul à six mètres…

Le TFC avec ses moyens

Assis sur une « série » de deux matchs sans défaite, le 14e de L1 a fait honorable figure face à un PSG peu redoutable. Mais Areola s’est interposé sur les deux grosses occasions violettes. Déjà décisif face à Jullien (37e), le gardien parisien a surtout sorti du pied une frappe de Sanogo, seul face à lui (37e). Le rival de Buffon a infiniment plus rassuré que son homologue toulousain Reynet, fautif sur le but de Marquinhos refusé pour hors-jeu (33e), puis battu par Mbappé.