Xiaomi Mi Mix 3: On a testé la qualité photo de ce smartphone haut de gamme

SMARTPHONE Alors qu'il ouvre le 18 janvier son store sur les Champs Elysées, le constructeur chinois Xiaomi lance son smartphone haut de gamme, le Mi Mix 3. Vendu 499 euros, il met la barre très haut, notamment en photo…

Christophe Séfrin

— 

Le Mi Mix 3 est disponible autour de 500 euros.
Le Mi Mix 3 est disponible autour de 500 euros. — XIAOMI
  • En 2018, les constructeurs de smartphones chinois sont passés à l’offensive.
  • Parmi eux, Xiaomi, qui attaque l’année 2019 en lançant en France son Mi Mix 3.
  • Vendu 499 euros, ce smartphone se distingue par son écran coulissant de 16,23 cm de diagonale. Mais c’est aussi en photo qu’il entend faire la différence, comme en témoigne notre test.

Avec Huawei, Honor, Oppo et OnePlus, c’est le cinquième chinois de la classe. Et grâce à son nouveau Mi Mix 3, Xiaomi a bien l’intention de jouer les bons élèves pour se distinguer. Lancé à 499 euros (durant 3 semaines, puis vendu 529 euros ensuite), ce smartphone à écran de 6,39’’/16,23 cm veut lui aussi jouer les « flagship killers », soit les tueurs de smartphones haut de gamme. Dans son viseur, les iPhone Xr d’Apple, Samsung Galaxy S9 ou encore Huawei Mate 20 Pro, tous vendus entre 350 et 500 euros plus cher.

Ce qui marque dès la prise en main du Mi Mix 3, c’est son aspect lisse et dépouillé. Pas l’ombre d’un capteur photo en façade ! Et pour cause : l’écran du smartphone est coulissant. En le tenant fermement, il suffit d’appliquer avec le pouce posé à la surface du terminal un mouvement vers le bas pour révéler, caché derrière le sommet de l’écran, une zone d’à peine 1 cm de largeur. C’est là qu’ont été cachés deux capteurs photos.

Quatre capteurs photo, deux modes Portrait

Après Oppo et son Find X avec écran coulissant (lui, motorisé), une nouvelle tendance semble vouloir s’affirmer. Avec ce duo de 24 et 2 mégapixels dédié aux selfies, le Mi Mix est bien pourvu. Les autoportraits sont flatteurs sans ces effets de lissage de peau trop souvent rencontrés qui vous font perdre 20 ans en un cliché. Et un mode Portrait selfie est même proposé.

Un mode Portrait est également proposé pour les selfies.
Un mode Portrait est également proposé pour les selfies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Mais si l’on vient taquiner le Mi Mix 3 sur ses capacités photographies, le meilleur se situe à l’arrière… Xiaomi y joue la carte d’un tandem de deux capteurs de 12 mégapixels (f/1.8 et f/2.4). Le premier (un modèle Sony stabilisé sur quatre axes) fait office de capteur principal, le second (un modèle Samsung) est dévolu au rôle de téléobjectif, avec zoom optique 2x. Les différentes prises de vues que nous avons réalisées avec le Mi Mix 3 s’avèrent globalement excellentes.

Des photos qui séduisent notamment par leurs détails.
Des photos qui séduisent notamment par leurs détails. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les images sont lumineuses, très définies, bien équilibrées, avec des textures honnêtement restituées.

Le mode Portrait du Mi Mix 3 de Xiaomi.
Le mode Portrait du Mi Mix 3 de Xiaomi. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Le mode Portrait est l’un des meilleurs en circulation, avec des détourages ciselés, même si l’on distingue quelques mèches rebelles qui se perdent un peu dans le décor.

Un mode Nuit qui rivalise avec celui du Pixel 3 de Google

Le mode Nuit, lui, s’avère excellent : les algorithmes parviennent à débarrasser les images de tout bruit (la petite granulation qui apparaît lorsque la lumière est insuffisante), les contours sont fins et l’impression générale très bonne.

Une photo prise avec le mode Nuit du Mi Mix 3.
Une photo prise avec le mode Nuit du Mi Mix 3. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Une comparaison avec le Pixel 3 de Google, l’actuel maître étalon en matière de photos de nuit, révèle cependant que le Mix Mix 3 ne joue pas encore à jeu égal. Ainsi, en zoomant dans la même photo de nuit prise avec les deux smartphones, celles du Pixel 3 (actuellement vendu 759 euros) révèlent plus de détails.

Zoom dans une photo avec le mode Nuit activé. A gauche, le Xiaomi Mi Mix 3; à droite, le Google Pixel 3.
Zoom dans une photo avec le mode Nuit activé. A gauche, le Xiaomi Mi Mix 3; à droite, le Google Pixel 3. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Reste que la qualité des photos du Mi Mix va bien au-delà de ce que l’on peut espérer d’un smartphone à 500 euros.

Mais tout n’est pas parfait…

Quelques points fâchent néanmoins. D’abord, notre Mi Mix 3 se dispense d’étanchéité. Une lacune pour un terminal prétendument haut de gamme. Ensuite, en l’absence de slot microSD, sa mémoire de 128 Go n’est pas extensible. Enfin, le terminal pêche un peu sur le son. Dépourvu de prise mini-jack 3.5, sa sortie audio via USB-C manque de pêche. Et le Mi Mix 3 n’intègre qu’un seul haut-parleur, ce qui est un peu juste pour regarder des vidéos sans casque sur son large écran.

En attendant, il faudra dans les mois qui viennent beaucoup, beaucoup d’ingéniosité à Samsung, Huawei et Apple pour faire la différence et nous convaincre d’acheter des smartphones vendus au moins deux fois plus chers. La Galaxy S10 de Samsung qui sera annoncé le 20 février, devrait battre le tempo des innovations en téléphonie pour cette année.

Hold-up parisien

Ca y est Xiaomi rejoint Samsung et Apple sur les Champs Elysées. La firme chinoise ouvre ce vendredi 18 février son store parisien au numéro 30 de la « Plus belle avenue du monde », nouvelle antichambre des fabricants de smartphones. Le Mi Mix 3 y est vendu en exclusivité jusqu’au 21 janvier. Pour l’inauguration de sa boutique dès 11 heures, Xiaomi prévoit notamment de tirer au sort trois heureux gagnants qui, durant une minute, pourront s’approprier tous les produits possibles en magasin et repartir avec sans payer. Inscriptions sur la page Facebook dédiée.