On a testé l'Honor 8X, grand comme l’iPhone Xs Max mais à prix mini

SMARTPHONE Sur le marché hyper-concurrentiel des smartphones de moyenne gamme, Honor lance son 8X, un terminal géant vendu a prix serré…

Christophe Séfrin

— 

Le Honor 8X veut en offrir beaucoup pour peu.
Le Honor 8X veut en offrir beaucoup pour peu. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Dans l’avalanche de nouveaux smartphones chinois disponibles pour cette fin d’année, le Honor 8X veut ressembler aux plus grands.
  • Equipé d’un écran de 6,5 pouces (soit 16,51 cm de diagonale), il essaye d’être bon en tout.
  • Si les promesses ne sont pas forcément tenues en photo, son autonomie record lui permet quand même de se distinguer.

2018 restera l’année de la déferlante chinoise dans l’univers des smartphones. Montrant les crocs, désireux d’avaler les parts de marché, Oppo, OnePlus, Xiaomi et Honor jouent les rouleaux compresseurs. A tel point que les fabricants HTC (taïwanais), Sony Mobile (japonais) et LG (sud-coréen) semblent déjà ébranlés.

Avec son 8X, Honor va jusqu’au bout de sa stratégie avec un smartphone aux spécificités techniques très avancées et au prix très serré : 249 euros (en 64 Go) et 299 euros (128 Go).

Grand écran mais petit son

Soit un smartphone à écran de 6,5’’/16,51 cm. C’est grand, très grand. Il s’agit de la même diagonale d’écran que celle de l’iPhone Xs Max, une brique, quoi. S’il n’est pas OLED, comme celui du petit bijou de la marque à la pomme, l’écran du 8X est LCD et repose sur une dalle IPS (avec de larges angles de vue) à la définition de 2340 x 1080 pixels. L’encoche est assez discrète et l’on apprécie d’emblée la couverture de l’image bord à bord.

Honor conserve la prise mini-jack... et le port micro-USB.
Honor conserve la prise mini-jack... et le port micro-USB. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Le visionnage de vidéos et le jeu font donc clairement partie des vertus de ce 8X qui, lesté d’un processeur maison Kirin 710 (avec 4 Go de ram), fait face à toutes les situations sans haleter. Bémol : le 8X ne dispose que d’un seul haut-parleur. Il s’agit clairement d’une première concession sur l’autel du petit prix. Situé en bas de l’appareil, sa restitution audio reste correcte, mais on repassera pour l’immersion sans utiliser un casque audio. Ceux qui ont conservé leur casque filaire apprécieront la présence de la prise mini-jack 3.5 mm qui semble vouloir faire de la résistance. A l’heure du tout USB-C (qui permet de recharger l’appareil ET de brancher un casque avec un adaptateur), la prise micro-USB semble venue d’une époque un peu lointaine. Là encore, un parti pris économique.

Peut mieux faire en photo

Filiale de Huawei, Honor a la même ambition que sa maison mère en matière photo. A l’arrière du 8X, on retrouve un duo de capteurs de 20 mégapixels (f/1.8) et 2 mégapixels.

Des photos de belle qualité mais qui peuvent manquer de détails.
Des photos de belle qualité mais qui peuvent manquer de détails. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

A l’avant, 16 mégapixels (f/2.0). Le smartphone zoome également sur l’intelligence artificielle en photo. La technologie, jusqu’alors réservée aux terminaux plus haut de gamme, permet ici d’identifier 22 types de sujets et 500 scénarios. Traditionnellement sceptiques par rapport aux résultats de l’AI (qui ont souvent le défaut de surdorer certains réglages), nos craintes sont encore confirmées avec des rendus AI volontairement flatteurs et des couleurs souvent saturées. Le mode Portrait, avec effet bokeh (flou d’arrière-plan) est satisfaisant, même pour réaliser des natures mortes.

Le mode Portrait avec effet bokeh grâce au double capteur arrière.
Le mode Portrait avec effet bokeh grâce au double capteur arrière. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Pour le reste, les photos du 8X restent correctes, mais sans grande profondeur.

Quand le sujet sourit, les selfies sont jolis (mais manquent de détails).
Quand le sujet sourit, les selfies sont jolis (mais manquent de détails). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les selfies, certes lumineux, manquent eux aussi de détails (notamment dans les cheveux, les poils de barbe). Rien de rédhibitoire cependant pour un smartphone à… 249 euros.

Une autonomie de champion

Reste la question de l’autonomie et Honor la règle avec un chiffre : 3750 mAh. Notre test nous a permis d’utiliser le 8X en usage relativement intensif durant 1,5 jour. De son côté, Le site lesnumeriques.com évalue cette autonomie à 17h13 ; 13h43 du côté de 01net.com. Le 8X est donc très endurant.

Honor, la marque sœur de Huawei revendique 400.000 fans en France et un appareil vendu toutes les 30 minutes dans l’Hexagone. Le 8X arrive à point nommé pour les fêtes de fin d’année à l’occasion desquelles 2,3 millions de smartphones se retrouveront au pied du sapin (source : Gfk). Mais il n’est pas le seul candidat possible. Pour 100 euros de moins, le Xiaomi Redmi Note 5* reste un très sérieux challenger.

`* avec écran de 6’’/15,24 cm Full HD +, capteurs de 12 + 5 mégapixels à l’arrière et 13 mégapixels à l’avant, et batterie de 4000 mAh.