Samsung Galaxy S9 et S9+: Les promesses photo et vidéo sont-elles vraiment tenues?

TEST Samsung soigne son image. En vente de 16 mars, les nouveaux Galaxy S9 et S9+ avancent sur le papier des améliorations en photo et vidéo. Nous les avons mises à l’épreuve durant une semaine…

Christophe Séfrin

— 

Les Galaxy S9/S9+ veulent se différencier sur la photo.
Les Galaxy S9/S9+ veulent se différencier sur la photo. — SAMSUNG
  • Les nouveaux smartphones Galaxy S9 et S9 + de Samsung sortent le 16 mars.
  • Évolutions des Galaxy S8, ces modèles mettent l’accent sur la photo.
  • « 20 Minutes » a pu les tester durant la semaine précédent leur lancement.

La photo « réinventée », qu’ils disent. Avec ses nouveaux Galaxy S9 et S9 + lancés le 16 mars*, Samsung vante d’abord les qualités photo et vidéo de ses nouveaux smartphones. À défaut de changer radicalement l’approche de ses terminaux haut de gamme qui conservent une esthétique connue, le constructeur veut convaincre par l’image. Solution ? Des améliorations techniques que nous avons pu tester durant une semaine.

Pas convaincus par : le capteur à ouverture variable

Parmi les innovations proposées, un capteur photo unique dans l’univers des smartphones. Affichant 12 mégapixels, il est équipé d’une ouverture variable. En photographie, l’ouverture caractérise la possibilité pour l’optique de laisser passer plus ou moins de lumière selon que l’on réalise une prise de vues en basse ou forte luminosité.

>> A lire aussi : VIDEO. Samsung Galaxy S9 et S9+: Les neuf infos qu'il faut retenir avant de craquer

Les S9 et S9 + permettent ainsi de faire basculer l’ouverture de f/1.5 à f/2.4. Testée en mode automatique ou en mode manuel, cette fonctionnalité peine à marquer véritablement la différence avec les photos -déjà de très belle facture- des Galaxy S8 avec leur focale fixe à f/1.7.

Le Samsung Galaxy S9+ en action. #samsung #galaxyS9 #galaxyS9+ #20minutes

A post shared by Christophe Séfrin (@christophe.sefrin) on

C’est en haute lumière (f/2.4) que l’on constate, effectivement, que les images réalisées sont plus harmonieuses et plus équilibrées, moins « brûlées » sur les bords. Mais rien qui, pour le profane, puisse susciter un effet « waouh ». Le S9 + ajoute un second capteur de 12 mégapixels permettant un zoom optique 2x, et autorisant un mode « Mise au point direct » qui correspond au désormais classique mode « Portrait » avec effet flou d’arrière-plan proposé par les derniers iPhone d’Apple.

Convaincus par : les selfies en mode « Mise au point »

Le capteur photo avant des Galaxy S9/S9 + affiche 8 mégapixels (f/1.7). Le mode Selfie classique est comme de coutume chez Samsung, extrêmement « peau lissée ». Très flatteur en estompant la moindre riduline, il donne parfois l’effet que l’on sort tout juste d’une séance de maquillage. Résultat : les photos manquent quand même de vérité. C’est avec le mode « Mise au point Selfie » qu’on la retrouve.

#samsunggalaxys9plus #selfie

A post shared by Christophe Séfrin (@christophe.sefrin) on

Cette fois, il s’agit d’appliquer un flou artistique à l’arrière du sujet. Pas de « photoshopage » intensif sur le visage qui conserve son naturel : les résultats obtenus, avec en plus la possibilité de leur appliquer 22 filtres sont très bons.

Assez convaincus par : Le mode Super Ralenti

Sony l’avait initié il y a un an sur son Xperia XZ Premium, Samsung l’adopte. Les Galaxy S9/S9 + proposent eux aussi un mode Super Ralenti. L’idée est ici d’inclure dans une vidéo jusqu’à 20 passages tournées à 960 images par seconde. Avec eux, un événement de 0,2 seconde se transforme en une mini-scène de 6,4 secondes, comme décomposée image par image. Soit un ralenti 32 fois.

Une vidéo de sport peut ainsi véritablement devenir saisissante. Le résultat est à la hauteur, mais… en 720p. Manuel ou Automatique, ce mode ne s’est pas forcément toujours déclenché dans sa seconde version et reste assez difficile à maîtriser.

Attention de ne pas louper le but du petit dernier… Sur ce terrain, on attendra de voir si le Xperia XZ 2 de Sony qui sortira début avril fera mieux : le constructeur promet un mode Slow Motion à 960 i/s en 1080p…

Conclusion : il n’y a pas vraiment plus d’intérêt aujourd’hui à passer d’un Galaxy S8/S8 + à un Galaxy S9/S9 + qu’il y en a de passer d’un iPhone 7/7Plus à un iPhone 8/8Plus. Même si des améliorations existent, elles demeurent à la marge. En revanche, si vous êtes fan de Samsung et que votre Galaxy S7 commence à s’essouffler, ces S9 et S9 + peuvent vous faire flasher.

* Le Galaxy S9 est vendu 859 euros ; le S9 + 959 euros.