Chelsea : Abramovitch s'est vu retirer son agrément de dirigeant par la Premier League

FOOTBALL A la suite du gel de ses avoirs par le gouvernement britannique, Roman Abramovitch s’est vu retirer son agrément de dirigeant du club de Chelsea

A.L.G. avec AFP
— 
Roman Abramovitch s'est vu retirer son titre de directeur du Chelsea Football Club.
Roman Abramovitch s'est vu retirer son titre de directeur du Chelsea Football Club. — Glyn KIRK / AFP

La Premier League a annoncé ce samedi avoir retiré au propriétaire russe de Chelsea, Roman Abramovitch, son agrément de dirigeant du club, à la suite du gel de ses avoirs par le gouvernement britannique.

« A la suite des sanctions imposées par le gouvernement britannique, le conseil d’administration de la Premier League a enlevé à Roman Abramovitch son rôle de directeur du Chelsea Football Club », écrit l’organisateur du championnat anglais. Cette décision « n’a aucun impact sur la capacité du club à s’entraîner et à disputer des matchs, conformément aux dispositions de la licence accordée (au club) par le gouvernement et qui expirera au 31 mai », ajoute le bref communiqué.

La vente de Chelsea bientôt réautorisée

Jeudi matin, le gouvernement britannique avait annoncé de nouvelles sanctions contre plusieurs hommes d’affaires russes, dont le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire de Chelsea depuis 2003 et dont les avoirs sont gelés.

Cette mesure, prise en raison de ses relations supposées avec le président russe Vladimir Poutine, qui a ordonné l’invasion militaire de l’Ukraine, était accompagnée d’une autorisation pour le club de poursuivre son activité, mais avec des restrictions importantes. Le club ne peut plus vendre de nouveaux billets ni d’articles de merchandising, et il ne peut pas non plus recruter de joueurs ou prolonger les contrats existants.

La vente du club, décidée avec Abramovitch avant le gel de ses avoirs, pourrait en revanche aboutir, mais le feu vert du gouvernement à la transaction serait conditionné au fait que l’oligarque n’en tire aucun profit. Abramovitch, 55 ans, s’était engagé, lors de l’annonce de la mise en vente du club, le 2 mars, à ce que l’argent aille à une fondation qui vient en aide aux victimes de la  guerre en Ukraine.