Chelsea : Abramovitch veut que l’argent de la vente revienne aux victimes de la guerre en Ukraine

FOOTBALL Dans un communiqué de Chelsea, le milliardaire âgé de 55 ans a annoncé sa « décision de vendre le club », invoquant « la situation actuelle ».

J.L. avec AFP
— 
Roman Abramovitch, en 2009 dans les tribunes de Stamford Bridge.
Roman Abramovitch, en 2009 dans les tribunes de Stamford Bridge. — GLYN KIRK / AFP

L’homme d’affaires russe Roman Abramovitch a annoncé mercredi que le club anglais de Chelsea, dont il est propriétaire depuis 2003, était à vendre. Dans un communiqué du club, le milliardaire âgé de 55 ans a annoncé sa « décision de vendre le club », invoquant « la situation actuelle ».

Le produit net de la vente reversé aux victimes de guerre

Il a précisé qu’il ne demanderait pas le remboursement des prêts qu’il a concédés au club londonien, estimés à 1,5 milliard de livres (1,8 milliard d’euros) et que le « produit net » de la vente serait reversé à une « fondation caritative au profit de toutes les victimes de la guerre en Ukraine ». Abramovitch ne fait pas encore l’objet, contrairement à de nombreux oligarques russes, de sanctions financières de la part de l’Union européenne ou des autorités britanniques, mais la pression s’était fortement accrue depuis le début de l’invasion russe en Ukraine.


Il avait dans un premier temps décidé samedi de déléguer la gestion du club aux six administrateurs de la fondation de Chelsea. Mais les informations de presse évoquant une possible vente s’étaient déjà concrétisées mercredi matin lorsque Hansjorg Wyss, l’un des hommes les plus riches de Suisse, avait déclaré au journal Blick qu’on lui avait proposé d’acheter Chelsea.

Chelsea acheté 168 millions d’euros en 2003

« La vente du club ne se fera pas dans la précipitation et suivra son cours normalement », a encore précisé Abramovitch pour bien faire comprendre qu’il n’entend pas brader le club acheté en 2003 pour 140 millions de livres (168 M d'euros) et dans lequel il avait investi presque sans compter depuis lors.

« Je vous prie de croire que cela a été une décision incroyablement difficile à prendre et cela me peine de quitter le club de cette façon. Cependant, je pense vraiment que c’est dans l’intérêt du club », a-t-il encore souligné. « J’espère pouvoir visiter Stamford Bridge une dernière fois pour dire au revoir à tous en personne. Cela a été le privilège d’une vie de faire partie du Chelsea FC et je suis fier de toutes nos réussites », a-t-il conclu.