Lyon: L'OL ne devrait-il pas recruter en priorité un avant-centre durant ce mercato?

FOOTBALL L'actuelle indisponibilité de Mariano Diaz pourrait faire réagir Lyon d'ici la fin du mois...

Jérémy Laugier

— 

Mariano Diaz, ici lors de son dernier match avec l'OL, lors du succès (1-2) en Ligue 1 à Toulouse le 20 décembre. REMY GABALDA
Mariano Diaz, ici lors de son dernier match avec l'OL, lors du succès (1-2) en Ligue 1 à Toulouse le 20 décembre. REMY GABALDA — AFP
  • Si Mariano Diaz a bluffé tout le monde en inscrivant déjà 13 buts en Ligue 1, il est indisponible en ce début d'année.
  • L'ancien joueur du Real Madrid n'a pas de remplaçant défini et expérimenté en pointe. 
  • Un manque que l'OL pourrait être tenté de combler durant ce mercato hivernal.

Pour la troisième saison consécutive, l’OL a fait le pari de miser cet été sur un seul attaquant de pointe, sans véritable concurrence ou plan B derrière Mariano Diaz. Si l’ancien espoir du Real Madrid a répondu aux attentes dans la phase aller, son actuelle indisponibilité (hernie) pose question. Voici pourquoi la quête d’un avant-centre devrait être la priorité du mercato hivernal lyonnais.

>> A lire aussi : Everton-Lyon: Sens du but, grinta, absence de plan B... Pourquoi Mariano Diaz va tant manquer à l'OL

Mariano Diaz pourrait s’essouffler. A 24 ans, Mariano Diaz vit sa première saison dans la peau d’un titulaire au haut niveau. Sa remarquable réussite (13 buts en Ligue 1) n’apporte tout de même pas les garanties sur le long terme d’un Alexandre Lacazette, auteur de trois années de rang à plus de 20 buts en L1 avant de quitter Lyon. S’il n’a jusque-là manqué que trois matchs officiels, son absence en ce début d’année coïncide avec le mercato hivernal et avec la période de reprise de Bertrand Traoré (genou), le recours en pointe le plus expérimenté de l’effectif.

Les jeunes doivent encore apprendre. Après Myziane Maolida (18 ans) à Everton et à Montpellier, Amine Gouiri (17 ans) a à son tour été titularisé lors du 32e de finale de Coupe de France, samedi à Nancy (2-3). Son manque de réussite devant le but aurait pu coûter cher à l’OL. Aussi prometteurs soient-ils, ces talents offensifs du centre de formation, dont fait également partie Willem Geubbels (16 ans), doivent être intégrés en douceur. « C’est un équilibre à trouver pour le staff entre la volonté de faire jouer les jeunes tout en atteignant des objectifs élevés en fin de saison », résume l’ancien gardien lyonnais Nicolas Puydebois.

>> A lire aussi : OL: «Fusée inarrêtable», «ado pas très bavard»… Le phénomène de 16 ans Willem Geubbels décrypté

Les milieux ne manquent pas. Bruno Genesio estime avoir besoin d’un milieu « capable de suppléer Lucas Tousart ». S’ils présentent un profil moins défensif que l’ancien Valenciennois, Tanguy Ndombele et Pape Cheikh Diop (aucune apparition en L1) pourraient dépanner dans ce registre. L’OL serait inspiré de s’éviter un embouteillage, d’autant que Jordan Ferri et Clément Grenier sont encore là. 

>> A lire aussi : OL: «C’est ça la folie du frérot»… Tanguy Ndombele raconté par son ami Yoane Wissa, attaquant de l’AC Ajaccio