VIDEO. Lyon: Comment Maxwel Cornet s'est mué en improbable héros de l'OL à Nancy

FOOTBALL L'attaquant lyonnais a inscrit le but de la qualification samedi, au bout d'un délicat 32e de finale de Coupe de France à Nancy (2-3)...

Jérémy Laugier

— 

Maxwel Cornet, ici suivi par Anthony Lopes, a inscrit le but de la qualification dans les arrêts de jeu, samedi à Nancy (2-3).
Maxwel Cornet, ici suivi par Anthony Lopes, a inscrit le but de la qualification dans les arrêts de jeu, samedi à Nancy (2-3). — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
  • Au sein d’une attaque privée de Mariano Diaz et de Bertrand Traoré, Maxwel Cornet a su se montrer décisif, samedi en Lorraine, avec une passe décisive puis un remarquable coup franc.
  • Une réussite qui tranche avec un début de saison galère, marqué par quatre premiers mois dans le moindre but inscrit et les sifflets du Parc OL.

Depuis plus d’un an, Maxwel Cornet est de loin le joueur lyonnais le plus décrié aux yeux des supporters de l’OL. Régulièrement sifflé à domicile en raison de maladresses techniques fréquentes et d’une criante inefficacité (aucun but inscrit lors de ses 14 premières apparitions cette saison), l’attaquant de 21 ans fait preuve d’un sacré caractère.

Décisif à deux reprises en une semaine en fin d’année 2017… loin du Parc OL, à Nice (0-5, un but et une passe décisive) et à Caen (1-2, un but), l’international ivoirien s’est même mué en héros improbable samedi lors de la qualification arrachée dans les arrêts de jeu en 32es de finale de Coupe de France à Nancy (2-3).

Il a convaincu Fekir et Depay de lui laisser l’ultime coup franc

Au bord d’une surprenante élimination à quatre minutes de la fin (2-1), l'équipe lyonnaise a d’abord vu son attaquant offrir l’égalisation à Marcelo, d’une habile remise de la tête (2-2, 87e). Puis Maxwel Cornet est parvenu à convaincre son capitaine Nabil Fekir et Memphis Depay de lui laisser frapper l’ultime coup de pied arrêté de la rencontre. Le premier coup franc inscrit de sa carrière est donc arrivé au meilleur moment possible pour l’OL, tristement sorti de la Coupe de la Ligue à Montpellier le mois dernier (4-1).

Une frappe à ras de terre, côté gardien, qui n’était pas sans rappeler une autre action décisive marquante de la saison lyonnaise. « Nabil en avait frappé un comme ça contre Monaco [3-2 en L1]. Il m’a dit que ça passait à tous les coups, et ce soir c’est passé », a indiqué l’intéressé au micro d'Eurosport.

>> A lire aussi : OL: Pourquoi Maxwel Cornet est-il autant un phénomène qu'Ousmane Dembélé?

« Il méritait ce but car il a pas mal galéré ces derniers temps »

« Au départ, je prends le ballon, j’analyse la situation mais Maxwel était vraiment très déterminé », souligne Nabil Fekir, qui avait déjà notamment prouvé son altruisme cette saison en laissant Mariano Diaz inscrire un penalty contre Dijon (3-3). Si dans la foulée, la réussite de l’ancien Messin a été moquée par certains supporters sur les réseaux sociaux, elle a comblé ses partenaires, qui louent sans cesse l’état d’esprit d’un joueur apprécié dans le vestiaire.

« Il méritait ce but car il a pas mal galéré ces derniers temps », s’est notamment enthousiasmé Anthony Lopes dans Le Progrès. L’indisponibilité de Bertrand Traoré (blessé au genou le 23 novembre) a au moins eu comme conséquence positive de relancer cet imprévisible Maxwel Cornet.