Mondiaux de natation : Mélanie Henique, en argent, et Maxime Grousset, en bronze, offrent deux nouvelles médailles à la France

NATATION Mélanie Henique, sur 50m papillon, et Maxime Grousset, sur 50m nage libre, sont tous les deux montés sur la boite

Q.B.
— 
Mélanie Henique, comme un poisson dans l'eau.
Mélanie Henique, comme un poisson dans l'eau. — Lemmy K/SIPA

On ne les arrête plus ! La Duna Arena de Budapest a vu l’équipe de France glaner deux nouvelles breloques ce vendredi, pour porter son total à huit aux Championnats du monde de natation. La Marseillaise Mélanie Henique s’est classée deuxième en 25"31 derrière la Suédoise Sarah Sjöström (24"95), titrée pour la quatrième fois consécutive. La chinoise Yufei Zhang complète le podium (25"32)


Henique avait déjà pris le bronze sur la distance à Shanghai en 2011. L’autre Française engagée dans cette finale, Marrie Wattel, a pris la septième place (25"79). Dans la foulée, Maxime Grousset, qui avait obtenu sa place en finale après un barrage jeudi, a décroché le bronze sur 50m nage libre en 21"57, le jour de l’anniversaire de son père.

La deuxième médaille du Calédonien dans ces Mondiaux après l’argent sur 100m nage libre. Le Britannique Ben Proud a remporté l’or (21"32) et l’Américain Michael Andrew (21"41) s’est intercalé.