Après avoir traversé l’Atlantique dans un tonneau, un Girondin de 74 ans tente de le faire à la rame

DEFI Jean-Jacques Savin prévoit une traversée de l’Atlantique à la rame d’une centaine de jours

20 Minutes avec AFP
— 
Après avoir traversé l'Atlantique dans un tonneau, le Girondin Jean-Jacques Savin va tenter de traverser l'océan à la rame.
Après avoir traversé l'Atlantique dans un tonneau, le Girondin Jean-Jacques Savin va tenter de traverser l'océan à la rame. — AFP

Après le tonneau, les rames. En 2019, Jean-Jacques Savin a  traversé l'Atlantique en plus de quatre mois dans un bateau en forme de tonneau de 3 m de long et 2,10 m de diamètre. Mercredi prochain, ce  Girondin​ de 74 ans, bientôt 75 le 14 janvier, va s’élancer du  Portugal pour une traversée de l’Atlantique à la rame.

Cet ancien militaire doit quitter ce vendredi le bassin d’Arcachon où il réside pour Sagres. « Lundi, ce sera la mise à l’eau du canot, mardi les derniers réglages et mercredi je lève l’ancre ! », a-t-il ajouté, soulignant qu’il disposerait alors d’une « fenêtre météo favorable ».

Il a embarqué du foie gras et du champagne

Jean-Jacques Savin prévoit une traversée d’une centaine de jours à bord de l’Audacieux, son canot, avec une arrivée dans les Antilles françaises, si possible en Martinique, où s’était terminé son précédent périple. Cette fois-ci, son canot, orange comme le « tonneau », mesure 8 m de long, 1,70 m de large et est équipé de deux cabines à l’avant et à l’arrière et d’un poste de rame au milieu.

Il embarquera 300 kg d’équipements, dont de la nourriture lyophilisée, un point de chauffage, un fusil-harpon pour pêcher, un désalinisateur électrique et un manuel, sa mandoline ainsi que du champagne, du sauternes et du foie gras pour fêter Noël, le Nouvel an et son anniversaire. Il aura 75 ans le 14 janvier.