PSG : Leonardo en colère à propos de Messi et Paredes, blessés mais appelés en sélection argentine

FOOTBALL Le directeur sportif parisien aimerait une réglementation claire de la part de la Fifa au sujet des joueurs blessés en sélection

N.C.
— 
Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi présents au Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG, le 27 septembre 2021.
Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi présents au Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG, le 27 septembre 2021. — J.E.E/SIPA

Pas content, Leonardo. Le directeur sportif du PSG en veut à Lionel Scaloni, le sélectionneur de l’Argentine, d’avoir convoqué Lionel Messi et surtout Leandro Paredes pour les deux matchs internationaux à venir alors que ses joueurs sont blessés ou tout juste en phase de reprise. Le cas du milieu de terrain, notamment, ressemble à une mauvaise blague. Blessé lors du dernier rassemblement, en octobre, il n’a pas rejoué depuis avec le PSG. Son retour à l’entraînement n’était prévu qu’en fin de semaine, mais Scaloni l’a tout de même appelé, alors qu’il sera sans aucun doute trop juste pour jouer vendredi contre l’Uruguay et même mardi pour le choc face au Brésil.

« Nous ne sommes pas d’accord pour laisser partir en sélection un joueur qui, pour nous, n’est pas en condition physique ou qui se trouve en phase de réhabilitation, a fait savoir Leonardo dans Le Parisien, dimanche. Ce n’est pas logique, et ce type de situations mérite qu’on définisse un véritable règlement avec la Fifa. »

Navas officiellement forfait

Quant à Messi, forfait à Bordeaux car touché à une cuisse et au genou gauche, sa reprise était prévue en milieu de semaine. Le staff parisien aurait évidemment souhaité qu’il évite un long voyage et qu’il finisse de se soigner tranquillement, afin de ne prendre aucun risque. Mais le club ne peut s’opposer au départ de ses joueurs en sélection.

Au moins n’aura-t-il pas de problème concernant Keylor Navas. Le gardien s’est blessé à un coude samedi à Bordeaux et est officiellement forfait pour les deux rencontres du Costa Rica. « Une IRM a révélé que le joueur souffrait d’une entorse du coude droit, avec difficulté à tendre le bras », a confirmé la Fédération costaricienne dans un communiqué.