Tour de France 2021: « Je n’étais pas dans une grande journée », avoue Julian Alaphilippe

CYCLISME Le Français a terminé 14e du contre-la-montre écrasé par Tadej Pogacar, ce mercredi à Laval

N.S. avec AFP
— 
Julian Alaphilippe à l'arrivée du contre-la-montre à Laval, ce mercredi, lors de la 5e étape du Tour de France.
Julian Alaphilippe à l'arrivée du contre-la-montre à Laval, ce mercredi, lors de la 5e étape du Tour de France. — Christophe Ena / AP / Sipa

Julian Alaphilippe ne reverra probablement pas le maillot jaune cette année, après l’avoir porté dimanche, lors de la deuxième étape, puis cédé à Mathieu Van der Poel. « J’aurais pu espérer un petit peu mieux sur ce chrono », a reconnu le champion du monde, 14e du contre-la-montre du Tour de France, mercredi à Laval, et désormais 4e au général, à 28 secondes du petit-fils de « Poupou ». « Je ne voulais pas perdre trop de temps mais je n’étais pas dans une grande journée », a admis le Français, qui a terminé cette cinquième étape à 1 minute et 11 secondes de l’impressionnant Slovène Tadej Pogacar.

« J’ai vraiment bien aimé le parcours, les encouragements des gens. Mais, sur ce type de parcours, ce sont les jambes qui parlent », a ajouté Alaphilippe qui a donné rendez-vous pour d’autres étapes. « On est en première semaine, il va se passer plein de choses, a annoncé le coureur de l’équipe Deceuninck. Il reste plein d’opportunités, j’ai des choses en tête mais je veux voir comment je récupère et analyser pourquoi ça n’allait pas trop aujourd’hui. »

« Une semaine incroyable »

« Pogacar a remis les pendules à l’heure, félicitations à lui, il est venu pour gagner le Tour. Moi, je veux me faire plaisir. Je suis super content de mon début de Tour, c’est une semaine incroyable pour moi et pour l’équipe. Le bilan est plus que satisfaisant avec deux étapes, le maillot jaune, le maillot vert… Il faut savourer ces moments-là, on ne peut pas gagner tout le temps », a poursuivi Alaphilippe.

« Il ne faut pas oublier l’objectif numéro un. On est venu pour gagner des étapes, pas pour gagner le Tour », a conclu le champion du monde qui a ajouté : « Je n’ai pas à être déçu, même si j’aurais aimé avoir de meilleures jambes. »