Stade Rennais : Le nouveau centre d’entraînement restera à Rennes et intégrera une section féminine

FOOTBALL Le nouveau président du club breton Nicolas Holveck était l’invité de l’émission « Pleine Lucarne » ce mercredi

Camille Allain

— 

Les joueurs du Stade Rennais, ici le 1er juillet 2020 sur la pelouse du centre d'entraînement Henri Guérin, à la Piverdière.
Les joueurs du Stade Rennais, ici le 1er juillet 2020 sur la pelouse du centre d'entraînement Henri Guérin, à la Piverdière. — C. Allain / 20 Minutes
  • Le président du Stade Rennais Nicolas Holveck souhaite centraliser toutes les activités du club sur le site de la Piverdière.
  • Les travaux, prévus pour durer deux ans et demi, pourraient commencer fin 2021.
  • Le centre d’entraînement intégrera une section féminine et le centre de formation et pourrait s’ouvrir au public.

Il avait été très transparent lors de sa première conférence de presse mi-juin. Il n’a pas déçu pour sa seconde sortie sur le plateau de l’émission Pleine Lucarne. Invité de TV Rennes, le nouveau président du Stade Rennais Nicolas Holveck n’a pas éludé les questions de nos confrères. Interrogé au sujet de l’avenir du centre d’entraînement de la Piverdière, dont il a été un temps question qu’il déménage hors de la métropole, le président a été clair : « On va bientôt lancer le concours d’architecte donc le projet est complètement sur les rails. On va regrouper tous les sites. Le centre de formation viendra à la Piverdière, c’est notre priorité ».

Plutôt fermé, hormis quelques séances accessibles au public, le centre d’entraînement devrait s’ouvrir sur l’extérieur et s’agrandir. « Nous voulons conserver l’esprit du site avec beaucoup d’espaces verts. Un projet qui se fasse à destination des Rennais, qui devienne peut-être un lieu le week-end où les Rennais pourraient venir pour faire un peu d’activité physique », a expliqué Nicolas Holveck, qui espère voir les travaux commencer « en fin d’année prochaine » pour une durée estimée de deux ans et demi. « La partie actuelle des bureaux serait détruite et reconstruite pour avoir l’hébergement, la restauration et l’école. Le site passerait de 12 à 20 hectares », a précisé le président interrogé par Vincent Simonneaux.

Ce projet baptisé « Piverdière 2 » prévoit par ailleurs une place pour une section féminine. « Il y a un emplacement prévu. Nous allons d’abord créer une école de football féminin et la développer pour amener une équipe dans l’élite. Peut-être pas jusqu’à la première division mais jusqu’au haut niveau ».

Un nouveau maillot présenté le 16 juillet

« Toujours à l’hôtel » en attendant d’emménager, l’ancien directeur adjoint de l’AS Monaco a fait savoir que le nouveau maillot « home » serait dévoilé le 16 juillet avant de faire un peu de teasing : « Il fera référence à une personne importante pour la ville et pour le Stade Rennais ». Sur les réseaux sociaux, certains internautes imaginaient un hommage au mosaïste Isidore Odorico, qui a joué de 1912-1925 puis présidé de 1931 à 1938 le Stade Rennais.

Qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des champions à la faveur de sa troisième place en Ligue 1, le club breton sera fixé le 21 août. Si le vainqueur de la Ligue Europa est déjà qualifié en Ligue des champions via son championnat, le Stade Rennais intégrera directement la phase de poules de la C1. Une première pour le club breton.