Mercato : Le marché français va devoir fermer pendant un mois

FOOTBALL Une mauvaise nouvelle qui émane de la Fifa

N.C.

— 

On ferme (pendant un mois).
On ferme (pendant un mois). — 20 Minutes

Mauvaise nouvelle pour les clubs français. La Fifa a envoyé mardi un courrier à la Ligue de football professionnel pour la prévenir que le marché estival ne pourra pas excéder les douze semaines. Si la France, qui a ouvert son mercato le 8 juin, compte s’aligner sur ses voisins comme l’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie, qui ont reporté leur clôture au 5 octobre, elle va donc devoir mettre son mercato entre parenthèses pendant une grande partie du mois de juillet.

La dernière actualisation, mardi, du document de la Fifa listant les dates du mercato estival en Europe, confirme que la France a décidé de stopper son mercato le 9 juillet. Elle prévoit de le rouvrir « autour du 10 août », selon une source proche d’un club de Ligue 1, qui regrette tout de même de « perdre trois semaines » dans l’affaire.

Des problèmes d’assurance avec ce break

Il n’est pas le seul. L'Equipe rapporte ce mercredi que plusieurs présidents ont déploré un manque de rigueur de la part du directeur général exécutif de la LFP Didier Quillot, qui leur avait assuré que l’ouverture du marché en juin n’aurait aucune incidence. Ils évoquent des conséquences « inacceptables » et « gravissimes ».

Même s’ils pourront faire signer des joueurs durant cette période, ces derniers n’auront leur licence que le 10 août, ce qui pose – entre autres – des problèmes d’assurance. Pendant ce temps-là, les concurrents européens auront le champ libre.

A titre de comparaison, la Fédération allemande de football (DFB) a décidé que son mercato sera ouvert un seul jour le 1er juillet (pour enregistrer les transferts déjà annoncés), puis de nouveau du 15 juillet jusqu’au 5 octobre.