Mercato FC Nantes : L’ex-Red, Pedro Chirivella, quasiment jamais utilisé à Liverpool, peut-il s'imposer en Ligue 1 ?

FOOTBALL Le milieu de terrain espagnol de 23 ans, une des deux recrues estivales pour le moment, doit être présenté à la presse jeudi

David Phelippeau

— 

Pedro Chirivella.
Pedro Chirivella. — Paul Greenwood/BPI/REX/SIPA
  • Tout juste libéré par Liverpool, fraîchement sacré champion d’Angleterre, Pedro Chirivella doit faire ses premiers pas à la Jonelière cette semaine.
  • Ce milieu de terrain espagnol de 23 ans, débarqué à l’âge de 16 ans chez les Reds, n’a jamais réussi à s’imposer en Premier League.
  • Arrivera-t-il à se faire une place en Ligue 1 sur son poste de milieu de terrain relayeur ?

Il pourra toujours s’enorgueillir d’avoir quitté Liverpool sur un titre de champion d’Angleterre. Pedro Chirivella doit enfin poser ses valises à Nantes cette semaine. Sa présentation officielle aux médias est même prévue jeudi au stade de la Beaujoire. Ce milieu de terrain relayeur espagnol de 23 ans s’est engagé libre au FC Nantes après avoir passé sept années – entrecoupées de deux prêts – chez les Reds. « Il n’aurait jamais joué, estime Alessandro, qui gère avec deux autres personnes le compte@RedsFrance sur Twitter. C’était le moment pour lui de partir. »

A Liverpool, compte tenu de la concurrence au milieu (Fabinho, Keita, Henderson etc.), son avenir semble bouché depuis très longtemps. C’est peut-être pour ça que son agent, l’Espagnol Rodri Baster, essaie de rapatrier son poulain en Espagne depuis plusieurs années. Il y a deux ans, Gerard Lopez, alors entraîneur de l’équipe réserve de Barcelone, avait été sollicité par le manager du joueur. « J’avais regardé des vidéos de lui, raconte aujourd’hui l’ancien milieu de terrain de Monaco et Barcelone entre autres, toujours à la recherche d’un banc. C’est un joueur box to box. Il aime jouer devant la défense, mais il est aussi attiré par le jeu vers l’avant. » Lopez ne donne pas suite à l’époque estimant qu’il a ce qu’il faut dans son effectif réserviste à ce poste.

Un joueur qui ne fait pas de différence seul balle au pied

A Liverpool, Chirivella ne sera qu’une seule fois titulaire en championnat. Lors de la saison 2015-2016 contre Swansea. Au final, l’Espagnol jouera une petite dizaine de matchs en Coupe avec les pros, mais le plus souvent des rencontres avec les U 23. Il sera aussi prêté à deux reprises aux Pays-Bas avec une saison pleine avec Willem II en 2017-2018. « Il avait joué quasiment tous les matchs, c’était un titulaire indiscutable, se souvient Karim Coulibaly, ancien partenaire de Chirivella à Willem II. Il a une bonne vision de jeu, il est assez technique et très endurant. »

Un agent français, qui l’a beaucoup vu ces dernières années, est moins élogieux : « C’est un joueur froid. Il a du mal à changer de rythme. » International espagnol et petite pépite du centre de formation de Valence, Chirivella n’a toujours pas confirmé les grands espoirs placés en lui. « Il n’a jamais vraiment décollé et n’a jamais réussi à se mettre au niveau pro », poursuit ce manager. « Il n’élimine pas balle au pied, mais sur une passe, le défend Coulibaly. Il joue simple, pour les autres. » Des déclarations qui font écho à celles de son entraîneur Neil Critchley chez les U23 de Liverpool : « Pedro a une intelligence de jeu qu’il transmet à ses coéquipiers, il pense toujours à l’équipe et non à lui ! »

Associé à Louza au milieu ?

Sera-ce suffisant pour s’imposer en Ligue 1 ? « Je ne sais pas comment il va s’adapter dans un championnat plus physique que celui de la Hollande par exemple », s’interroge Coulibaly, qui se rappelle de Chirivella qui jouait le plus souvent axial du milieu dans un 5-3-2. Gerard Lopez émet quelques « doutes » sur la capacité de son compatriote à jouer en L1, un championnat « costaud physiquement », mais compte sur l'« intelligence de jeu du joueur » pour compenser. « Moi, je le vois s’imposer, assure Alessandro. Il a le côté technique de sa formation de Valence et il a appris sur le plan physique de son passage en Angleterre. Il est très axé sur la récupération, beaucoup plus que sur l’offensive. Son vrai point fort, c’est le pressing. Il ne lâche rien. »

Et avec son 1, 78 m et ses 66 kg tout mouillé, peut-il être associé au milieu devant la défense dans le 4-4-2 immuable de Christian Gourcuff à Imran Louza, un autre joueur du même format ? « Cela peut être un sacré tandem », conclut Gerard Lopez.