Non, Platini n'a pas porté un maillot « non à la corruption » en 1986

FAKE OFF Mais il a bien porté, comme Maradona, un maillot « Non à la drogue » en 1988

M.Co.

— 

Si Maradona a bien porté un maillot « non à la drogue » en 1988, Platini n'a pas porté de maillot « non à la corruption ».
Si Maradona a bien porté un maillot « non à la drogue » en 1988, Platini n'a pas porté de maillot « non à la corruption ». — Capture d'écran Twitter
  • Un message dans un tweet viral, accompagné d'une photo de Diego Maradona, Pelé et Michel Platini, soutient que l'Argentin a porté un maillot avec l'inscription « non à la drogue » tandis que l'international français portait l'inscription « non à la corruption ».
  • La photo est authentique, elle date de 1988.
  • Michel Platini ne portait de maillot avec une telle inscription ce jour-là.

Maradona, Platini et Pelé qui se serrent la main. Trois numéros dix réunis le temps d’un match. La photo de cette rencontre est partagée sur Facebook, accompagnée de cette légende : « Nous sommes en 1986. Sur le maillot de Maradona il est écrit " non à la drogue " et sur celui de Platini " non à la corruption ". »

La légende a été partagée par la page Vouloir Savoir-Oser Dire. Elle est tirée d'un tweet, en anglais, qui a été publié le 5 octobre. Il a été partagé plus de 33.000 fois et repris en français sur un autre compte, deux jours plus tard.

La photo a été prise en 1988 pendant le jubilé de Michel Platini à Nancy.
La photo a été prise en 1988 pendant le jubilé de Michel Platini à Nancy. - Capture d'écran Facebook

Pourquoi un tel succès ? Diego Maradona a été contrôlé positif à la cocaïne en 1991 et s’est ensuite ouvert sur ses problèmes avec la drogue. En juillet 2017, Michel Platini a été suspendu de toute activité liée au football pour une durée de quatre ans par le tribunal fédéral suisse. En cause, un paiement d’un montant de 1,8 million d’euros reçu de Sepp Blatter, ex-président de la Fifa, sans contrat écrit.

FAKE OFF

Dans le tweet, les inscriptions « No Drug » et « Drogue No ! » sont visibles sur les maillots des deux joueurs. L’inscription « non à la corruption » n’est pas visible.

Une recherche inversée d’images permet de retrouver la version originale de l’image. Les résultats renvoient vers Bleacher Report, un site américain d’actus sportives. La photo y illustre un article de 2016. En légende, il est précisé que le cliché a été pris par Lionel Cironneau pour l’agence Associated Press.

Une recherche sur le site de l’agence permet de retrouver l’image. Sur leurs maillots, Platini et Maradona portent bien les inscriptions « No Drug » et « Drogue No ! ». Aucune trace de « non à la corruption » sur le maillot du numéro dix français, comme l’a également constaté l’AFP. Les inscriptions sont visibles encore plus nettement sur d’autres photos du quotidien L’Est républicain et de l'ASNL, le club de Nancy.

La photo a été prise à Nancy le 23 mai 1988. Les joueurs étaient réunis pour le jubilé de Platini. Le Lorrain a pris sa retraite un an auparavant. Pour l’occasion, le stade Michel-Picot est complet. Une sélection d’internationaux affronte l’équipe de France 1984, rappelle L’Est républicain. Les Gipsy Kings donnent même un concert pour les fans de Platini, venus suivre la journée sur un écran géant place Stanislas à Nancy. 30 ans plus tard, les habitants se souviennent encore de cette journée particulière.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.