Nantes: Pour le projet de nouveau stade, l'asso «A la nantaise» est prête à «agir en justice»

FOOTBALL Ces amoureux du FCN sont mobilisés contre ce projet de nouveau stade

David Phelippeau

— 

Le FCN souhaite bâtir son futur stade sur l'actuel parking du stade de la Beaujoire.
Le FCN souhaite bâtir son futur stade sur l'actuel parking du stade de la Beaujoire. — F.Brenon/20Minutes
  • L’association « A la Nantaise » se dit prête « à agir en justice ».
  • « Les citoyens ne disposent aujourd’hui d’aucune information » sur plusieurs points, dénoncent-ils.
  • L’actuel stade de la Beaujoire va rester à côté du futur stade du FCN à l’horizon 2023, date de livraison prévisionnelle de la nouvelle enceinte.

L’association se dit prête « à agir en justice ». « A la nantaise », mobilisée depuis le premier jour contre le projet de nouveau stade pour le FC Nantes à la Beaujoire, n’a pas dit son dernier mot. « Le projet de construction d’un nouveau stade à côté de l’actuelle enceinte a fait l’objet de nombreux échanges, explique l’asso dans un communiqué. Les adhérents de l’association se sont unanimement offusqués de l’opacité de ce projet : les citoyens ne disposent aujourd’hui d’aucune information concernant le montage financier de l’opération, le bilan environnemental du projet, l’utilisation à venir du stade actuel, le lourd impact sur les finances publiques, les questions de sécurité, de flux de circulation ou encore de stationnement. »

Les adhérents de l’association se sont aussi « offusqués de l’apathie des élus de la métropole sur ce dossier »

Prête à saisir la justice

« En quête de transparence, les adhérents de l’association ont préconisé qu’un courrier soit adressé par l’association à la présidente de la métropole [Johanna Rolland] pour lui demander de rendre publique la copie du courrier par lequel la métropole a saisi la Direction de l’Immobilier de l’Etat afin de déterminer le prix de vente du terrain. » La lecture de courrier, comprenant l’ensemble du projet, « permettrait ainsi de mieux saisir les enjeux ».

En conclusion, l’asso des amoureux du FCN indique que « dans le cas d’une validation du projet par les élus de la métropole, l’assemblée générale d'"A la nantaise" a autorisé le président de l’association à prendre la décision d’agir en justice ».

Encore une validation au conseil métropolitain en février

Pour rappel, début décembre, les élus de Nantes métropole avaient approuvé d’une courte majorité (53 voix pour, 41 contre, 1 abstention) le principe de la vente d’un terrain permettant la construction d’un nouveau stade privé pour le FC Nantes à la Beaujoire. Ils ont également approuvé le maintien de l’actuel stade de la Beaujoire.

On s’oriente donc vers la coexistence de deux grands stades l’un à côté de l’autre à l’horizon 2023, date de livraison prévisionnelle du nouveau stade. La vente du terrain de 9 ha, dont le prix n’est pas encore connu, devra tout de même être définitivement validée au conseil métropolitain de février 2019.