Nantes: Le nouveau stade du FCN est confirmé mais la Beaujoire sera conservée!

URBANISME Tenant compte des oppositions, Johanna Rolland bouleverse le projet YelloPark...

Frédéric Brenon

— 

Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes, ici avec le toit ouvert.
Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes, ici avec le toit ouvert. — HKS/ATSP
  • Le projet de nouveau de stade de football, pour le FCN, est maintenu.
  • Il sera érigé juste à côté de l’actuel stade de la Beaujoire, lequel sera conservé.
  • La création de 1.500 logements sur le site est annulée.

Coup de tonnerre dans le dossier YelloPark ! Johanna Rolland, présidente de Nantes métropole, vient d’annoncer ce vendredi après-midi l’abandon du volet urbain du projet. Ce dernier, porté par le promoteur immobilier Réalités, prévoyait initialement la création de 1.500 logements, d’un complexe sport-santé et de bureaux sur le site de la Beaujoire.

Il y aura deux stades l’un à côté de l’autre

En revanche, le projet de construire un nouveau stade de 40.000 places pour le FC Nantes, à l’emplacement de l’actuel parking du stade de la Beaujoire, est, lui, bel et bien confirmé. Plus surprenant encore, l’actuel stade (35.000 places) ne sera finalement pas démoli ! Il sera conservé pour d’autres sports, annonce Johanna Rolland. Il y aura donc deux grandes enceintes sportives l’une à côté de l’autre.

La présidente de Nantes métropole justifie ce rétro-pédalage par les fortes oppositions exprimées lors de la concertation à la fois par les riverains contre le projet urbain, mais aussi par les amoureux du FCN contre la démolition annoncée du stade. « Il y a eu des expressions fortes, je les ai entendues. Pour moi, la concertation, ça compte. Un élu moderne, ce n’est pas un élu qui s’enferme dans une décision », justifie-t-elle.

Le financement du stade devra être revu

Comme prévu depuis un an, le nouveau stade du FCN sera financé « entièrement par de l’argent privé », a priori celui de Waldemar Kita, président du FCN. Les ventes immobilières du projet urbain devaient initialement permettre d’amortir en partie la réalisation du stade, estimé à 200 millions d’euros. Qu'en sera-t-il demain ?

« Les garanties financières et bancaires sont conséquentes », rassure Johanna Rolland, qui évoque la forte augmentation des droits télévisuels du football [+60%] pour la période 2020-2024. « Ils donneront des capacités économiques nouvelles au FC Nantes », ajoute l’élue socialiste.

Le prochain grand rendez-vous pour YelloPark est désormais prévu le 7 décembre. Ce jour-là, les élus de Nantes Métropole se prononceront sur la cession de l’actuel parking du stade de la Beaujoire (8 ha) pour ce projet de nouveau stade. Le démarrage des travaux est ensuite prévu pour le deuxième trimestre 2020. La livraison du stade fin 2022.