Vivo X51: Comment ce smartphone chinois compte se faire une place entre Apple et Samsung

SMARTPHONE Comme sortie de nulle part, la marque chinoise de smartphones Vivo débarque en France avec son X51, un modèle premium armé pour dézinguer la concurence

Christophe Séfrin

— 

Le smartphone Vivo X51 au banc d'essai — 20 Minutes
  • Jusqu'alors inconnue au bataillon, la marque chinoise de smartphones Vivo arrive en France avec son X51, un terminal premium.
  • Derrière Vivo se cache le 5e fabricant de smartphones au monde et le X51 peut tenir la dragée haute aux plus grands.
  • Parmi ses spécificités, des fonctions vidéo et photo avancées qui, à 699 euros, en font un bon parti.

Nouvelles chinoiseries dans le monde de la téléphonie. Vivo, un constructeur de smartphones que nous ne connaissions ni d’Eve ni d’Adam, débarque sur le marché français. Et comme Oppo et son Find X il y a quelques années, Vivo avance avec en guise de premier smartphone un modèle haut de gamme vendu 699 euros. Son nom : le X51 (on croirait celui d’un missile dans un album de Black et Mortimer !). Va-t-il tout exploser ?

Le Vivo X51 va se frotter à une concurrence sévère: Samsung et Apple.
Le Vivo X51 va se frotter à une concurrence sévère: Samsung et Apple. - CHRISTIOPHE SEFRIN/20 MINUTES

La première caméra gimball

Tremblez Samsung, Apple, Huawei et Oppo, Vivo est dans la place ! Comment, vous ne connaissez pas Vivo ? Le fabricant, qui fait partie du groupe BBK Electronics (Oppo, OnePlus…) est le cinquième constructeur mondial de smartphones, le numéro 2 des ventes en Asie, bref, un cador. Et avec son X51, Vivo attaque le marché français « par le haut ».

Investir 699 euros dans un smartphone 5G suppose que l’on entretienne quelque exigence technique face au terminal numérique que l’on convoite. Cela tombe plutôt bien, l’X51 possède des prétentions en matière d’innovations. Derrière ce beau terminal mobile à la coque en verre dépolie de couleur gris/bleu, Vivo veut se distinguer avec la première caméra gimbal directement implantée dans un smartphone. Révolution ?

Le système de caméra gimbal du Vivo X51.
Le système de caméra gimbal du Vivo X51. - VIVO

Ce que l’on appelle les gimbal, ce sont ces supports mécanisés pour smartphone et appareils photo. Intégrant accéléromètre et gyroscope, ils permettent de compenser les mouvements et aident à obtenir des images parfaitement stabilisées. Et à en croire Vivo, l’équivalent d’une gimbal serait à bord de son X51.

Parmi les quatre modules photo arrières du smartphone, c’est l’objectif photo principal de 48 mégapixels qui profite donc de ce gimbal miniaturisé, à travers une stabilisation magnétique. Essentiellement dédié à la prise de vues en vidéo (jusqu’en 4K, à 60 images par seconde), cet attelage offre comme nous l’avons constaté d’assez bons résultats.

Lorsque l’on filme en marchant, par exemple, où que l’on réalise des panoramiques en filmant de la gauche vers la droite (ou inversement), les images du X51 offrent une bien meilleure stabilité. Demeurent certains à-coups (ceux des pas que l’on effectue qui ne peuvent pas totalement être compensés), mais une impression de plus grande fluidité est bel et bien là. Cette nouvelle fonctionnalité est aussi d’un grand secours pour les photos de nuit.

L'écran Full HD+ du Vivo X51 (et le chat du journaliste).
L'écran Full HD+ du Vivo X51 (et le chat du journaliste). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Nous nous sommes amusés à nous balader dans les rues de notre commune pour photographier les décorations de Noël. Effet « Waouh » garanti. Là où les milliers de petites ampoules LED photographiées dans les sapins de la ville auraient pu facilement pâtir d’un léger flou du bougé du poignet et du temps de pause occasionné par le manque de lumière, les photos restent nettes et claires.

Des photos de nuit nettes même dans des conditions de lumière difficiles.
Des photos de nuit nettes même dans des conditions de lumière difficiles. - CHRISTIOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Chic mais sans ostentation, l’X51 vaut d’ailleurs pour l’ensemble de ses prestations photos. Les images, par défaut en 12 mégapixels, peuvent également êtres prises en 48 mégapixels. L’intérêt réside ici principalement dans la possibilité de recadrage après la prise de vue : on pourra plus aisément zoomer dans une photo pour en éliminer certaines parties sans qu’elle se dégrade.

Les photos prises en 48 mégapixels...
Les photos prises en 48 mégapixels... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... de recadrer ses images tout en conservant un excellent niveau de détails.
... de recadrer ses images tout en conservant un excellent niveau de détails. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ultra grand-angle, zoom optique 2x, et 5x offrent de leur côté de bonnes surprises. Bien qu’efficace, le mode Super Macro (jusqu’à 2,5 cm) nous a moins bluffé que les possibilités offertes par le Find X II Pro d’Oppo en la matière, mais les résultats obtenus sont bons.

Les photos macro s'avèrent d'un bon niveau.
Les photos macro s'avèrent d'un bon niveau. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Très satisfaisant en revanche, le Portrait Selfie avec l’objectif frontal de 32 mégapixels offre aux autoportraits une très grande netteté, sans lissage de la peau exagéré comme c’est trop souvent le cas, et avec un effet bokeh (flou à l’arrière du sujet) bien maîtrisé.

Même en basse lumière, les autoportraits restent de très belle qualité.
Même en basse lumière, les autoportraits restent de très belle qualité. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Quelques faiblesses malgré tout

Photo et vidéo ne font pas tout. Avec son X51, la marque Vivo rend-elle une copie sans faute ? L’écran Full HD + (2376 x 1080 pixels) est Amoled. Légèrement incurvé, ce qui confère au smartphone une sensation de plus grande finesse, il est également HDR10 +, et affiche un taux de rafraîchissement de 90 Hz. C’est mieux que les classiques 60 Hz de la plupart de smartphones : cela garantit aux images une fluidité accrue et bienvenue pour le jeu vidéo.

La coque en verre dépolie du Vivo X51 le protège contre les traces de doigts.
La coque en verre dépolie du Vivo X51 le protège contre les traces de doigts. - VIVO

Petit hic : l’X51 ne dispose que d’un seul haut-parleur, ce qui, convenons-en, est un peu chiche lorsque l’on met 699 euros sur la table… Et c’est ballot pour un smartphone qui revendique sa certification Hi-Res Audio (il ne dispose d’ailleurs pas de prise casque mini-jack 3.5).

Animé par le processeur Snapdragron 765G, l’X51 fait l’impasse sur le 865, un peu plus en muscles. Autre concession : le smartphone résiste à la pluie et aux éclaboussures (norme : IP53) mais pas à l’immersion. Et s’il dispose d’un slot double-SIM, il ne peut embarquer de carte mémoire. Celle proposée en interne est tout de même de 256 Go, ce qui permet de voir venir. Sa batterie de 4315 mAh enfin : offrant pratiquement deux jours d’autonomie avec un usage modéré, elle fait du X51 un smartphone endurant dans l’air du temps. La charge rapide de 33W offre un plein complet en à peine plus d’une heure.

Des concurrents très sérieux au même tarif

Vivo réussit donc son entrée. Son X51 veut charmer pour ne pas dire épater avec des fonctions vidéo et photo qui le placent d’emblée parmi les meilleurs smartphones de sa catégorie. Actuellement vendu en pack avec les écouteurs True Wireless TWS Neo (des semi-intra au son beaucoup trop aigu à notre goût !), c’est une bonne affaire, sachant que Vivo est loin d’être un d’être un débutant. Gare aux concurrents cependant. Ils s’appellent Samsung Galaxy S20 Ultra, Oppo Reno 10X ou iPhone SE. Et eux non plus, ne sont pas des « bleus »….

Reste enfin à savoir comment, dans les prochains mois, Vivo compte évoluer sur le marché. L’option généralement retenue par les constructeurs chinois est celle que certains qualifient de « péril jaune ». A savoir l’invasion d’un marché en multipliant les sorties. Honor, Xiaomi, Oppo et plus récemment Realme, sont déjà passés par là.

* 48 mégapixels (f/1.6) + téléobjectif de 13 mégapixels (f/2.46 – équivalent 50 mm) + ultragrand-angle de 8 mégapixels (f/2.2 – 16 mm) + module périscopique de 8 mégapixels (f/3.4 – zoom optique jusqu’à 5x et zoom hybride jusqu’à x60).