Les smartphones de la crise (3/4): Le Find X II Pro d'Oppo, une star de la photo au prix fort

SMARTPHONE Face au P40 Pro de Huawei, son concurrent Oppo dégaine son Find X II Pro, un smartphone hyperdoué en photo et en vidéo mais hélas beaucoup trop cher

Christophe Séfrin

— 

Le Find X II Pro d'Oppo, nouvelle star de la photo — 20 Minutes
  • Alors que Huawei risque d’avoir du mal à démocratiser un P40 Pro privé des services Google, la marque Oppo lance son Find X II Pro.
  • Ecran, photo, vidéo, charge rapide… ce smartphone chinois haut de gamme possède de très sérieux arguments pour voler la vedette à son concurrent, mais aussi aux Galaxy S20 de Samsung.
  • Attention cependant: à 1.199 euros, son prix trop élevé ne lui permettra de toucher qu’un public de niche, alors que la marque Oppo a encore besoin de se faire un nom.

Eté 2018: une marque chinoise inconnue au bataillon privatise le musée du Louvre (!) pour lancer face à la presse européenne son premier smartphone. Avec son Find X, le constructeur Oppo révèle d’emblée ses moyens, son ambition, mais aussi un véritable savoir-faire technique. Deux ans plus tard, Oppo nous a dévoilé en plein confinement son Find X II Pro. Si le Louvre est cette fois resté portes closes, l’ambition technique du fabricant s’est renforcée. Et sa stratégie s’est affirmée : prendre la place de Huawei.

Un design particulièrement séduisant

Il est immense : l’écran bord à bord du Find X II Pro mesure 6,7’’, soit 17 cm de diagonale. C’est un chouïa moins que celui du Galaxy S20 Ultra de Samsung (6,9’’), et un poil plus que celui du Huawei P40 Pro + (6,58’’). Pour autant, le Find X II Pro tient parfaitement en main. Interminables semaines de confinement obligent, nous l’avons beaucoup utilisé sans que sa taille, sinon dans la poche de notre jean, soit un handicap.

Un design un peu clinquant mais qui ne manque pas d'élégance pour le Find X II Pro.
Un design un peu clinquant mais qui ne manque pas d'élégance pour le Find X II Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Amoled, et Quad HD + (3168 x 1440 pixels), l’écran du smartphone offre un rendu superbe. Nous l’avons notamment utilisé pour visionner la série Kalifat sur Netflix et de nombreux contenus sur YouTube. Avec un taux de rafraîchissement pouvant être ajusté à 120 Hz (au lieu des 60 Hz traditionnels), le Find X II Pro offre aussi des images plus fluides. Intéressant pour les joueurs, même si le 120 Hz « tire » un peu sur la batterie. Innovation : un réglage (« Moteur 01 Ultra Vision » dans les paramètres d’affichage) optimise le rendu vidéo pour les contenus un peu dégradés. Le Find X II Pro ajoute ainsi artificiellement des trames dans l’image afin d’en augmenter la qualité. Une sorte d’upscalling (comme sur les téléviseurs 4K pour afficher du contenu HD oui Full HD) valable pour les vidéos Netflix, YouTube ou Amazon Prime, par exemple… A l’arrivée, nous restons sous le charme de la définition parfaite de l’écran du nouvel Oppo, de sa luminosité flatteuse, de sa compatibilité HDR10 + et de la qualité sonore sans casque du terminal, à l’aide de ses haut-parleurs stéréo.

La photo et la vidéo dans l’objectif

Outre la qualité des écrans, l’autre nerf de la guerre pour les fabricants de smartphones reste celle de la photo et de la vidéo. Depuis de nombreux mois, les constructeurs se livrent à une surenchère technique dans ce domaine : nombre de capteurs en hausse, algorithmes toujours plus performants… Avouons que les progrès sont stupéfiants.

Trois modules photo arrières pour tout photographier.
Trois modules photo arrières pour tout photographier. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Oppo, lui, a revu sa copie. Le constructeur qui avait innové en 2018 avec son Find X en lançant un smartphone avec modules photo rétractables devient plus sage (la partie supérieure de l’écran coulissait lors de la prise de vue pour dévoiler l’attirail photo du mobile). Exit les caméras « pop-up », donc. Un discret poinçon avant pour la caméra frontale de 32 mégapixels (f/2.4) et un jeu de trois capteurs arrières* disposés verticalement confèrent au Find X II Pro moins d’originalité que son aîné, mais lui autorisent cette fois d’être étanche (norme : IP68).

Zoom, stabilisation et photo macro au top

On est notamment étonnés par la qualité du zoom optique 5x (hybride 10x, et numérique jusqu’à 60x), avec une stabilisation parfaite jusqu’à plus de 10x. Cette stabilisation fait également son office en vidéo. En activant à l’écran l’icône « Stabilisation optimale », le smartphone encaisse mieux les petits tremblements de la main lors de la prise de vue, il limite les à-coups dans l’image et livre des clips globalement très corrects (jusqu’à 1080p à 60 i/s lorsque cette fonction est activée). Enfin, la stabilisation optique du Find X II Pro donne le meilleur d’elle-même pour les photos de nuit qui exigent un temps de pause assez long.

De l'ultra-grand-angle...
De l'ultra-grand-angle... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Le zoom 10X du Find X II Pro d'Oppo reste de belle facture.
Le zoom 10X du Find X II Pro d'Oppo reste de belle facture. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Malgré la stabilisation, le zoom 60x peine à convaincre.
Malgré la stabilisation, le zoom 60x peine à convaincre. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Doté d’un objectif ultra grand angle, le Find X II Pro nous a permis de « pousser les murs » de notre logement durant le confinement avec des photos où notre intérieur semblait (artificiellement) bien plus vaste, certes au prix de quelques déformations sur les bords de l’écran. Et durant sont sorties quotidiennes autorisées en ce printemps 2020, nous avons pu constater que le Find X II avait de quoi réjouir les fans de photo macro.

L'Oppo Find X II Pro est le nouveau champion de la photo macro.
L'Oppo Find X II Pro est le nouveau champion de la photo macro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Astuce: l'ultra-grand-angle pour s'approcher au plus près...
Astuce: l'ultra-grand-angle pour s'approcher au plus près... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

L’appareil réussit là où tant d’autres échouent : jusqu’à 3 cm, les photos sont hyper nettes et fourmillent de détails. Astuce : il est aussi possible d’utiliser le grand-angle pour photographier de très, très près, ce qui, selon nos essais, offre encore de meilleurs résultats. Assurément, le Find X II Pro joue ici dans la cour des très grands. Quand aux selfies, ses 32 mégapixels lui permettent de nous présenter sous notre meilleur jour…

Des selfies en 32 mégapixels pour des autoportraits sans fausse note.
Des selfies en 32 mégapixels pour des autoportraits sans fausse note. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Son autonomie enfin reste très convenable. Avec sa batterie de 4260 mAh, le smartphone reste en éveil jusqu’à deux jours environ avec une utilisation normale. Comptez jusqu’à une journée en période de confinement où on le sollicite bien davantage. Mais bon point : son chargeur (Super VOOC 2.0 65 W) en assure la recharge complète en 38 minutes seulement. Une vraie prouesse qui a ses revers : le smartphone n’est pas compatible avec la charge sans fil.

Bien trop cher pour faire la leçon aux concurrents

Disons-le tout de suite, on est vénères. Vendu 1.199 euros depuis le 28 mai (en 512 Go/12 Gb, quand même), le smartphone Find X II Pro d’Oppo risque d’avoir du mal à s’imposer. Pratiquement au même prix que le Galaxy S20 Ultra de Samsung ou que l’ iPhone 11 Pro Max d’Apple. Il est 200 euros plus cher que le P40 Pro de Huawei (qui n’intègre certes pas les services de Google), mais qui reste le photophone de référence en cette mi-2020. OK, la marque offre avec des écouteurs True Wireless. Mais malgré ses évidentes qualités techniques, le nouvel Oppo risque de souffrir du déficit encore provisoire de notoriété de son constructeur. Oppo, quèsaco ? Sans doute une marque qui risque de bousculer l’échiquier. A moins de 1.000 euros en tout cas, le carton était assuré.

*Capteur principal de 48 mégapixels de grande taille (f/1.8) ; téléobjectif périscopique stabilisé avec capteur de 13 mégapixels (f/3.0) ; objectif ultra grand angle de 48 mégapixels.