VIDEO. Nos 6 meilleurs écouteurs sans fil pour s'immerger dans sa bulle de musique en 2019

AUDIO «20 Minutes» vous aide à couper les fils en vous proposant son palmarès des meilleurs écouteurs « True Wireless » de 149 euros à 279 euros

Christophe Séfrin

— 

Les meilleurs écouteurs 100% sans fil pour Noël — 20 Minutes
  • Faisant sans doute partie des cadeaux de Noël les plus convoités en cette fin d’année 2019, les écouteurs 100 % sans fil (ou « True Wireless ») ont inondé le marché.
  • Démocratisés par Apple et ses AirPods, ils sont légers, discrets, pratiques et se rechargent dans leur boîte de rangement qui dispose d’une batterie interne.
  • « 20 Minutes » en a testé de nombreuses paires et vous révèle ses cinq écouteurs 100 % sans fil préférés, vendus de 149 euros à 279 euros.

Pas facile de les départager ! Design, confort, autonomie, qualité d’écoute : les critères à prendre en compte avant de s’offrir une paire d’écouteurs intra-auriculaires sont nombreux. Parmi les nombreux nouveaux modèles testés au fil des dernières semaines, 20 Minutes vous conseille les meilleurs.

1 – Jabra, Elite 75t : ergonomie et équilibre musical parfaits

La marque danoise s’était déjà distinguée dans le monde des écouteurs sans fil avec ses Elite 65t et Elite Active 65t (pour le sport, désormais à 150 euros). Avec ses nouveaux écouteurs Elite 75t, Jabra va plus loin dans la miniaturisation et propose des écouteurs Bluetooth 5.0 20 % plus petits.

Les Elite 75t tiennent parfaitement bien dans l'oreille et diffusent un son puissant, équilibré, avec une belle dynamique.
Les Elite 75t tiennent parfaitement bien dans l'oreille et diffusent un son puissant, équilibré, avec une belle dynamique. - JABRA

A l’essai, les 75t sont comme leurs aînés : parfaitement maintenus dans les oreilles où ils se calent astucieusement entre le pavillon et le conduit auditif. Compatibles avec une utilisation sportive, ils résistent à l’eau et à la poussière (norme IP55) et affichent une autonomie conséquente : jusqu’à 7h30 par charge (soit 50 % de plus que leurs prédécesseurs) et jusqu’à 28 heures avec leur boîtier/batterie de rangement à charger en USB-C.

Nous nous sommes bien régalés durant nos essais. A personnaliser avec une application disposant d’un égaliseur, les Jabra Elite 75t conjuguent son puissant, musclé en basses, avec une dynamique et une brillance sonore véritables. Pour les appels téléphoniques, il est possible de régler le niveau de bruit ambiant à l’aide d’une fonctionnalité nommée Hear Through. Même s’ils ne disposent pas de système de réduction de bruit actif, leur rapport performances/prix est flagrant. 179 euros.

2 – Apple, AirPods Pro : la réduction de bruit fait leur force

En complément des AirPods (toujours en vente), les « Pro » d’Apple changent de philosophie : ils ne se posent plus dans l’oreille, mais deviennent intra-auriculaires et s’enfoncent légèrement dans le conduit auditif. Parallèlement, Apple a doté ses écouteurs d’un système de réduction de bruit. Très efficace, notamment dans les transports où les brouhahas sont nettement atténués, on le met en route d’un simple appui sur l’une des petites antennes de chaque écouteur.

Les AirPods Pro lancés à 279 euros.
Les AirPods Pro lancés à 279 euros. - APPLE

Pour rester conscient des bruits environnants (impératif lorsque l’on se déplace en ville !), un autre appui fait passer les AirPods Pro en mode « Transparence ». Les sportifs pourront s’en emparer, les nouveaux écouteurs résistant à l’eau et à la sueur.

Si elle n’affiche pas de signature sonore véritable, la qualité d’écoute des AirPods Pro est bien réelle, avec un équilibre basses/médiums/aigus très cohérent et adapté à la plupart des registres musicaux. Impossible cependant de modifier les réglages, ce que l’on regrette, ne serait-ce que pour en moduler les contours, selon que l’on écoute du hip/hop, du rap, du rock, du jazz ou du classique. Avec 4,5 heures d’autonomie et jusqu’à 20 heures avec différentes recharges dans leur boîte de rangement (à recharger en USB-C ou par induction), ils sont un peu en deçà de certains concurrents. 279 euros.

2 (ex aequo) – Sony, WF-1000XM3 : une musicalité à nulle autre pareille

Un peu volumineux (même s’ils restent légers), ces écouteurs réussissent néanmoins le pari de l’isolation de bruit associée à une excellente musicalité. De type intra-auriculaire, les WF-1000XM3 se couplent avec une application très sérieuse.

Les écouteurs WF-1000XM3 valent par la possibilité de parfaitement personnaliser son écoute.
Les écouteurs WF-1000XM3 valent par la possibilité de parfaitement personnaliser son écoute. - SONY

Celle-ci permet non seulement d’ajuster le niveau de la réduction de bruit, mais aussi et surtout de personnaliser son écoute musicale à l’aide d’un égaliseur. Le son est bon, même si la réduction de bruit peine à parfaitement atténuer les voix environnantes. Sony réussi également à hisser l’autonomie de ses écouteurs jusqu’à 8h30 sur une charge (24 heures avec leur boîte de rangement). 249 euros.

4- Huawei, FreeBuds : des AirPods avec la réduction de bruit

Les écouteurs True Wireless de Huawei cultivent leur petit air de famille avec les champions des ventes que sont les AirPods d’Apple (1re et 2e génération). Eux aussi sont blancs, eux aussi se repèrent par leur « antenne », eux aussi se posent à l’entrée de l’oreille et ne s’y enfoncent pas.

Les FreeBuds 3 auraient-ils avalé les AirPods d'Apple?
Les FreeBuds 3 auraient-ils avalé les AirPods d'Apple? - HUAWEI

Différence : les FreeBuds 3 proposent un système de réduction de bruit. N’étant pas intra-auriculaires et reposant sur une construction dite « ouverte », on s’interroge sur la pertinence de ce système. Car ergonomie oblige, les écouteurs laissent « passer » une partie des bruits environnants quoi qu’il arrive. Mais la musique est parfaitement restituée.

Attention : si on peut régler le niveau de cette réduction de bruit lorsque l’on possède un smartphone Android, c’est impossible avec un iPhone. A l’arrivée, l’usage de ces FreeBuds 3 restent donc à conseiller aux possesseurs d’un smartphone Huawei et, plus largement, d’un smartphone Android. 179 euros.

5 – Beats, Powerbeats Pro : gros son, grosse autonomie

Beats, marque du groupe Apple, propose avec ses PowerBeats Pro des écouteurs True Wireless orientés sport, même s’ils n’affichent aucune certification assurant de leur résistance à l’eau ou à la sueur. Intégrant la puce H1 (présente sur les AirPods Pro) de la marque à la pomme, ces écouteurs s’appairent automatiquement avec l’iPhone qu’on leur présente. Un classique appairage Bluetooth pourra être effectué avec un smartphone Android.

Les PowerBeats Pro associent des basses puissantes et une excellente autonomie.
Les PowerBeats Pro associent des basses puissantes et une excellente autonomie. - BEATS

Disposant d’un stabilisateur tour d’oreille (un brin contraignant pour la mise en place), les PowerBeats Pro ne bougeront pas de leur emplacement même lorsque vous serez en plein mouvement. Dans notre sélection, ce sont les seuls à disposer de fonctions de commandes complètes accessibles par des boutons : Volume, Pause/Play, navigation au sein d’une playlist. L’écoute est musclée, avec des basses fracassantes et un volume qui ne semble jamais bridé. Gaffe aux tympans, quand même ! Leur autonomie est parmi les meilleurs existantes : 10 heures par charge et jusqu’à 30 heures avec leur boîtier qui se recharge avec un câble Lighning (fourni). 249 euros.

6 – JBL, Reflect Flow : des sportifs par excellence

Alternative assez économique à d’autres modèles d’écouteurs True Wireless, les Reflect Flow de JBL surprennent par leur très bon rapport qualité/prix. Livrés dans leur boîtier de chargement un peu massif, ils offrent un maintien particulièrement stable dans l’oreille avec leur petite ailette de silicone qui les bloque parfaitement.

Les écouteurs Reflect Flow offrent un excellent rapport qualité/prix.
Les écouteurs Reflect Flow offrent un excellent rapport qualité/prix. - JBL

De fait adaptés à une utilisation sportive, ils se doublent d’une étanchéité totale (norme : IPX7). A l’écoute, les Reflect Flow ne font guère dans le détail et se distinguent par des basses massives qui pourront doper une séance de running. Un mode « Ambiant Aware » permet de garder une oreille – voire les deux — sur son environnement extérieur. On aurait aimé une application pour personnaliser l’écoute. Reste une autonomie parfaite de 30 heures au total (10 heures à chaque recharge). Petit bonus : quatre voyants LED qui, à l’arrière de la boîte/batterie de rangement indiquent son niveau de charge restant. 149 euros.