TEST. Cinq paires d’écouteurs True Wireless pour envoyer du son sans fil, de 79 à 199 euros

AUDIO Apparus avec les AirPods d’Apple, les écouteurs True Wireless coupent définitivement les fils. Mais tous ne se valent pas. « 20 Minutes » en a testé cinq paires…

Christophe Séfrin

— 

De nombreux écouteurs True Wireless sont adaptés à une pratique du sport, mais pas tous.
De nombreux écouteurs True Wireless sont adaptés à une pratique du sport, mais pas tous. — JABRA
  • Baptisés « True Wireless », ces écouteurs intra-auriculaires Bluetooth n’ont aucun fil.
  • Ils se rechargent dans leur boîte de rangement qui leur assure une grande autonomie.
  • « 20 Minutes » en a testé cinq modèles qui réservent parfois bien des surprises.

Libérés, délivrés ! Embrayant le pas aux AirPods d’Apple lancés fin 2016, les casques intra-auriculaires Bluetooth dits « True Wireless » coupent tous les fils. Si beaucoup accusaient la marque à la pomme de matraquer les consommateurs avec ses petits écouteurs à 179 euros, de nombreux constructeurs laissent aujourd’hui le tarif de leurs écouteurs 100 % sans fil atteindre les 199 euros, voire 299 euros chez B&O Play !

>> A lire aussi : Ecouteurs True Wireless: Et si cette fois, c'était vraiment la fin des vieux casques audio?

Résistants ou non à l’eau et à la sueur, avec une autonomie variable, fonctionnant avec ou sans application, tous se rechargent dans leur boîte de rangement. Mais tous ne se valent pas. De 79 euros à 199 euros, 20 Minutes a testé cinq modèles fraîchement sortis sur les étals. Verdict…

Attitude de Cellularline : Les moins chers, mais pas les moins bons !

Une fois franchie la périlleuse étape du déballage (impossible sans un bon cutter), on découvre les écouteurs Active de la marque italienne Cellularline. Soit deux intras sans fil, une dizaine de paires d’embouts et leur boîte de rangement. Bien conçue, celle-ci accueille les écouteurs en les aimantant, évitant ainsi les chutes malencontreuses. Elle dispose de LED de niveau de charge.

IPX5 (résistant à la transpiration et aux projections d’eau), les écouteurs Attitude offrent un rapport performances/prix défiant toute concurrence. Certes, il est impossible d’en personnaliser l’écoute, mais le son diffusé est extrêmement bien calibré, jouant avec habileté sur tout le spectre sonore. Une petite dominance des aigus, mais les basses sont charnues. Quelques pertes de signal à déplorer, d’où quelques microcoupures.

Autonomie : 3 heures et jusqu’à 18 heures avec leur boîte de rangement. 79,00 euros.

TW1, de SuperTooth : Petit prix, petit son

Avec un tarif a priori engageant, les écouteurs TW1 de SuperTooth se révèlent finalement très ordinaires. Si le son délivré reste très stable, sans perte de signal comme cela est parfois le cas, l’écoute manque de brillance et se cantonne dans les médiums. Autre problème : leur taille. Assez gros, livrés avec trois paires d’embouts, ces écouteurs dépassent franchement des oreilles… et ce n’est pas très joli.

Les écouteurs TW1 de la marque SuperTooth.
Les écouteurs TW1 de la marque SuperTooth. - SUPERTOOTH

 

Autonomie : 4 heures + 10 heures de recharge avec leur boîte de rangement. Sans précision de leur constructeur, il semble qu’ils ne soient pas protégés contre la sueur. Usage en sport à proscrire, donc. 99 euros.

Elite Active 65t, de Jabra : Coéquipiers musclés pour le sport

Faites du bruit ! Jabra a su embrasser le créneau des casques True Wireless avec ses 65t. Les Elite Active 65t capitalisent sur un vrai savoir-faire autour d’une restitution musicale pêchue et dynamique, avec un son parfaitement équilibré, même à fort volume.

Les Elite Active 65t de Jabra.
Les Elite Active 65t de Jabra. - JABRA

 

L’application Jabra Sound + ajoute aux possibilités de personnaliser l’écoute, grâce à un égaliseur. A la norme IP56 (ils résistent à la transpiration et la poussière), ces écouteurs peuvent aussi être privilégiés pour le sport, d’autant que leur maintien dans l’oreille est parfait. Bonus : d’un simple clic, on peut convoquer les assistants personnels vedettes du moment : Alexa, Siri et Google Assistant.

Autonomie : 5 heures + 10 heures de recharge avec leur boîte de rangement. Celle-ci, un peu petite, mériterait un système d’accroche, comme un mousqueton pour éviter d’être égarée. 199,99 euros.

Sound Sport Free, de Bose : Doucement les basses !

Livrés dans leur gros étui de recharge, les écouteurs Sound Sport Free de Bose restent eux-mêmes d’un volume assez conséquent et dépassent largement des oreilles où on les loge. Parmi ceux que nous avons testés, ces écouteurs diffusent le son le plus chaleureux que nous ayons pu écouter. Contrepartie : un rendu un peu capitonné, assez mat, avec des basses très solides, mais des hautes fréquences parfois contraintes.

Les Sound Sport Free de Bose.
Les Sound Sport Free de Bose. - BOSE

 

Si l’on apprécie la présence de boutons physiques pour jouer sur le volume, ils restent trop fermes, voire durs à enfoncer, ce qui peut être un peu gênant en usage sportif. Certes, Bose propose bien une application pour participer à l’expérience, mais elle ne dispose pas d’égaliser et sert uniquement de lecteur avec possibilités de mises à jour du produit.

Autonomie : 5 heures + 10 heures de recharge avec leur boîte de rangement. 199,95 euros.

RUN de Jaybird : A customiser selon ses playlists

Prêt à être utilisés et rechargés à 100 % dès que déballés, les Jaybird RUN restent un bon attelage pour nous accompagner en musique. Assez compacts et d’un port confortable, protégés contre la transpiration, ils se personnalisent à travers une application complète.

De nombreux réglages des écouteurs RUN sont possibles à travers une application.
De nombreux réglages des écouteurs RUN sont possibles à travers une application. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les tonnes de réglages audio proposés par la communauté d’utilisateurs, que l’on peut mémoriser, font qu’on s’y perd un peu. Mais en prenant du temps, on parvient quand même assez rapidement à trouver le plus adéquat. A moins de concocter le sien. Car nativement, les écouteurs RUN dispensent un son plutôt aigu, qu’il est nécessaire de corriger et d’adapter à son goût et à ses playlists.

Les écouteurs RUN de Jaybird.
Les écouteurs RUN de Jaybird. - JAYBIRD

 

Bluffant : à travers l’application, une fonction permet de localiser ses écouteurs si égarés et d’obtenir un itinéraire pour aller les récupérer !

Autonomie : 4 heures + 8 heures avec leur boîte de rangement. 199 euros.