Test du Bulletts Wireless: A 69 euros, que vaut le casque de OnePlus?

AUDIO Après son OnePlus 6, le fabricant chinois lance son Bullets Wireless, un casque intra-auriculaire à prix serré. « 20 Minutes » a envoyé la musique pour vérifier si la qualité est en rendez-vous…

Christophe Séfrin

— 

Le casque Bullets Wireless de OnePlus.
Le casque Bullets Wireless de OnePlus. — ONEPLUS
  • Smartphones, casques audio… la firme chinoise OnePlus veut faire feu de tout bois.
  • Lancé en même temps que son smartphone OnePlus 6, le casque Bullets Wireless veut convaincre par ses performances et son prix serré de 69 euros.
  • Testé par « 20 Minutes », il révèle ses forces, mais aussi quelques faiblesses.

OnePlus monte le son. Lancé en même temps que le smartphone OnePlus 6 en mai dernier, le casque Bulletts Wireless du fabricant chinois veut offrir au consommateur une expérience parfaite à prix serré. Bluetooth, intra-auriculaire et tour de cou, le Bullets Wireless déboule dans des rayons dégorgeant de produits du même type, parfois vendus moins cher encore.

A 69 euros, il veut séduire la communauté de fans de la marque. Et il a la prétention de bousculer quelques grands du secteur, comme Philips ( SHB4205), Sony ( WI-C400), Jaybird ( Freedom 2) ou Focal ( Spark Wireless).

Des allures de produit premium

Dans son packaging cartonné et très soigné façon « Apple », le Bullets Wireless se donne des allures de produit premium. La classe ! Au moment du grand déballage sortent de l’écrin une housse en silicone rouge, trois paires d’embouts, un mini-câble de recharge USB-C et le casque. De belle fabrication, celui-ci s’articule autour d’une base en silicone très souple qui se pose à l’arrière du cou.

Une vision éclatée du Bullets Wireless.
Une vision éclatée du Bullets Wireless. - ONEPLUS

 

De part et d’autre des câbles, deux batteries (8 heures d’autonomie) et une télécommande avec touches de volume et micro astucieusement situé à proximité de la bouche. Poids total : 23 grammes. L’ensemble est discret et les écouteurs, sécurisés par des petites ailettes, sont agréables à porter.

Des basses pas au meilleur de leur forme

L’écoute n’est pas celle que l’on attendait. Là où les caques intras sont réputés pour offrir des basses généreuses, les Bullets Wireless manquent de muscles dans les graves. Nous avons eu beau changer les embouts des écouteurs pour faire varier leur emprise dans le conduit auditif, rien n’y a fait. Même en activant l’amplificateur de basses de notre smartphone, le son produit nous a semblé manquer de rondeur, de chaleur et de suavité. Travaillant plutôt dans les registres des médiums et des aigus, les Bullets Wireless semblent avoir davantage de potentiel sur des registres musicaux bien détaillés.

Astuces et trucs en plus

Aimantés, ils s’assemblent sur le torse de l’utilisateur une fois l’écoute terminée, interrompent la musique et se mettent en veille. Un bon point qui permet de les conserver sur soi et de les solliciter quand désiré. Autre atout : une rare recharge en USB-C et un système dit « Dash Charge » qui promet cinq heures d’autonomie en 10 minutes de charge seulement. Dernier point : s’ils ne bénéficient pas de certification IP, OnePlus indique que ses Bullets Wireless sont étanches. Il est donc possible de les utiliser pour le sport.

Un système de recharge rapide en USB-C: 5 heures d'autonomie en 10 minutes.
Un système de recharge rapide en USB-C: 5 heures d'autonomie en 10 minutes. - ONEPLUS

 

Cerise sur la techno : une fonction surprise sur le petit bouton « Décrocher » entre les touches « + » et «- ». En appuyant longuement dessus, on lance son assistant personnel : SIRI avec un iPhone et Google Assistant avec un smartphone Android. « OK, monte un peu les basses »…