Bourse: Apple est désormais valorisé à près de 1.000 milliards de dollars

ENTREPRISES La firme à la pomme pourrait bientôt devenir la première société au monde à dépasser les 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière…

20 minutes avec agence

— 

L'entreprise américaine serait la première au monde à dépasser le cap des 1.000 milliards de valorisation. 
(illustration)
L'entreprise américaine serait la première au monde à dépasser le cap des 1.000 milliards de valorisation. (illustration) — Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA

La valorisation boursière d’Apple a atteint ce mardi un montant record de 950 milliards de dollars (un peu plus de 800 milliards d’euros) à Wall Street. L’action de la firme à la pomme s’est échangée ce jour-là à 193,31 dollars (163,50 euros), soit le cours le plus haut de son histoire, indique BFM Business.

La capitalisation du géant californien se rapproche du seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars. Elle équivaut quasiment à la valeur cumulée des neuf plus grandes entreprises françaises du CAC 40.

Un bénéfice en plein boum

Une fois additionnées, les valorisations de ces neuf groupes atteignent 948,3 milliards de dollars. Avec des montants respectifs de 156,3 milliards d’euros pour LVMH, 140,4 milliards pour Total, 116,9 milliards pour L’Oréal, 82,1 milliards pour Sanofi, 77,3 milliards pour Airbus, 66,7 milliards pour BNP Paribas, 63,2 milliards pour Kering, 52,7 milliards pour Axa et 50,7 milliards pour Vinci.

Apple a récemment enregistré une hausse de son chiffre d’affaires pour le sixième trimestre consécutif. L’entreprise de Cupertino s’attend par ailleurs à une nouvelle croissance estimée entre +13 % et +18 % au troisième trimestre 2018. Le bénéfice est lui aussi en plein boom, avec un bond de 25 % au deuxième trimestre. L’objectif des 1.000 milliards de dollars, jusqu’ici jamais atteint dans le monde, n’est donc vraiment pas loin.

>> A lire aussi : VIDEO. Apple attaque Facebook et en profite pour se proclamer roi du respect des données personnelles

>> A lire aussi : Avec iOS 12, Apple veut nous sauver de nos iPhone