Test Bose QC 35 II: Le premier casque audio avec Google Assistant confronté à ses limites

AUDIO Le casque Bluetooth QC 35 II de Bose est le premier à embarquer Google Assistant. Pratique ou gadget ? « 20 Minutes » lui a tout demandé…

Christophe Séfrin

— 

Le QC 35 II de Bose possède un système de réduction de bruit actif très efficace.
Le QC 35 II de Bose possède un système de réduction de bruit actif très efficace. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • En attendant Alexa d’Amazon, Google Assistant reste en France le seul assistant vocal disponible.
  • Après les enceintes intelligentes comme Google Home, c’est au tour des casques audio d’embarquer le concierge virtuel.
  • Le casque QC 35 II de Bose est le premier du genre. Nous l’avons essayé sur Terre et dans les airs.

Après les enceintes connectées, Google Assistant investit le monde des casques audio. Le QuietComfort 35 II de Bose est ainsi le premier casque audio à intégrer le concierge virtuel de la firme de Mountain View.

Sur l’oreillette gauche de ce modèle Bluetooth circum aural (les coussinets englobent les oreilles), un bouton permet de lancer des requêtes. Différence avec l’enceinte Google Home ou ses rivales de chez Sony, JBL ou Onkyo : on ne dit plus « OK Google… » pour obtenir la réponse à une question. Ici, place à la simplicité. Il suffit ainsi d’appuyer en continu sur le bouton et d’interroger Google Assistant. « Combien de temps pour aller à Roissy ce matin ? », « Quelle est la météo du jour ? », « Quelles sont les actualités ? »…

Le QC 35 II est pliable et flexible.
Le QC 35 II est pliable et flexible. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Le téléchargement des applications Bose Connect et Google Assistant sont nécessaires pour paramétrer le QC 35 II, mais l’opération est d’une simplicité enfantine. Dès lors, on retrouve les nombreux services rendus par Google. Ou pas tout à fait rendus…

Envoyer un mail à Mel Gibson ?

« Joue Jacques Higelin sur Deezer ». « D’accord, j’ouvre l’application Deezer », répond l’assistant. Mais Google Assistant s’arrête en chemin : l’application s’ouvre et il ne se passe rien… Etrange. Plus amusant : lorsque l’on demande à Google Assistant « Qui est  Mel Gibson », le concierge comprend visiblement que l’on veut envoyer un mail à Gibson. Du coup, l’assistant demande à pouvoir accéder à nos contacts… Les limites du système sont rapidement atteintes.

Le bouton sur l'oreille gauche convoque Google Assistant... à condition d'être connecté.
Le bouton sur l'oreille gauche convoque Google Assistant... à condition d'être connecté. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Google Assistant remplit par contre parfaitement sa mission lorsqu’on lui demande qui est Jodie Foster : le concierge fonce direct dans Wikipédia pour trouver la réponse et la livre par voix féminine interposée dans les haut-parleurs du casque. Ou lorsqu’on l’interroge sur les informations qui font l’actualité. Pratique : si l’on appuie brièvement sur le bouton dédié du QC 35 II il est possible de connaître ses dernières notifications (préalablement signifiées par un petit son). C’est la dame de Google Assistant qui les lit, avec sa voix parfois chevrotante, comme avec les messages What’s App.

Ne pas oublier d’être connecté

Problème : pour bénéficier de Google Assistant sur le casque QC 35 II, il est indispensable que son smartphone soit connecté à un réseau mobile ou Wifi. Pas toujours simple de mettre l’assistant au travail dans le métro ou le RER. Et évidemment impossible dans un avion où il n’y aura logiquement pas d’assistant à bord.

C’est pourtant dans les airs que le système de réduction de bruit actif du casque Bose donne le meilleur de lui-même… A régler selon trois paliers (Désactivée, Faible, Elevée), le QC 35 II offre une réduction de bruit véritablement efficace et livre un son très équilibré, charnu et détaillé. Il est même possible de lui faire marteler des basses extrêmes qui ne saturent pas. Finalement plus pratiques que des commandes tactiles que l’on peut trouver chez certains concurrents, comme Sony et son WH-1000MX2, des boutons physiques sur l’oreillette droite du Bose permettent de jouer avec le volume.

Testé durant plusieurs vols consécutifs, le QC 35 II s’est par ailleurs révélé d’un port très agréable avec ses seulement 234 grammes. Et d’une autonomie parfaite : une vingtaine d’heures. A 379 euros, le produit est cher mais sait faire entendre sa différence. Si l’on n’est pas intéressé par Google Assistant, le casque QC 35 d’une génération antérieure n’est vendu « que » 319 euros sur certains sites en ligne.