VIDEO. AirPods Pro: Testés, les nouveaux écouteurs d'Apple tiennent bien leurs promesses

ECOUTEURS Ergonomie, isolation sonore, qualité d’écoute, autonomie : « 20 Minutes » a testé durant une semaine les nouveaux AirPods Pro d’Apple

Christophe Séfrin

— 

Les AirPods Pro lancés à 279 euros.
Les AirPods Pro lancés à 279 euros. — APPLE
  • Trois ans après les premiers AirPods, Apple a lancé ses nouveaux écouteurs AirPods Pro que « 20 Minutes » s’est empressé de tester.
  • Vendus 279 euros, ils sont désormais intra-auriculaires et disposent d’un système de réduction de bruit.
  • Leur qualité est incontestable, même s’il leur manque un égaliseur pour véritablement en personnaliser l’usage.

Après les AirPods les  AirPods Pro connaîtront-ils le même succès fulgurant? 20 Minutes a testé les nouveaux écouteurs d'Apple durant une semaine.

Plus discrets avec leur petite tige blanche moins longue, les AirPods Pro ne jouent pas du tout la même partition que leurs aînés. La raison ? Là où les vieux AirPods de 2016 (toujours en vente) se posent à l’entrée des oreilles, les AirPods Pro s’y introduisent. Désormais intra-auriculaires, les écouteurs s’enfoncent délicatement dans le conduit auditif. Apple fournit des embouts de différentes tailles (small, medium, large) supposés s’adapter à toutes les morphologies. Généralement, le modèle medium convient. Si vous êtes possesseur d’un iPhone, une brève configuration vous permettra même d’évaluer quel embout est fait pour vous. Les utilisateurs de smartphones Android passeront, eux, par une configuration plus classique, comme avec n’importe quel casque Bluetooth. Agréables à porter, les AirPods Pro tiennent bien en place. Nous les avons utilisés à la maison, au bureau, dans le métro, en ville en marchant, et même en courant : les écouteurs n'ont pas cillé et sont restés parfaitement maintenus.

Réduction de bruit efficace

Mais la vraie nouveauté avec les AirPods Pro, c’est leur système de réduction de bruit. Celui-ci peut être déclenché à la volée, à l’aide d’un appui long sur l’une des petites antennes blanches des écouteurs. Force est de constater que cette réduction est assez efficace. Les deux micros dont dispose chaque écouteur analysent le bruit environnant et leur oppose un contre-bruit qui atténue significativement le tapage extérieur.

La conception des AirPods Pro.
La conception des AirPods Pro. - APPLE

Cela fonctionne plutôt bien dans les transports ou dans la rue, mais un peu moins bien dans un environnement confiné où l’on discerne encore les voix des personnes présentes. Des progrès restent à faire sur ce point où, exception faite du casque à arceau WH-1000XM3 de Sony, beaucoup de casques audio avec réduction de bruit restent, eux aussi, encore à la peine. Signalons qu’outre l’activation de la réduction de bruit à l’aide d’un appui long, on peut décrocher/raccrocher une conversation ou mettre sur Play/Pause (1 clic sur une des antennes), passer au morceau suivant (2 clics) ou au morceau précédent (3 clics). Les petits boutons physiques des AirPods Pro fonctionnent parfaitement.

Pas de signature sonore Apple

Quid de la qualité d’écoute ? Impossible ici de parler de « signature sonore » Apple, comme on pourrait l’évoquer en parlant d’écouteurs de la marque Bose ou Sennheiser. La maison de Cupertino prend simplement le risque de… plaire à tout le monde. Graves bien présents sans être tapageurs ; médiums suffisamment nuancés pour offrir aux voix présence et suavité ; aigus poussés jusque-là où il faut (mais pas trop) pour ne pas rompre l’harmonie de l’ensemble : l’équilibre est on ne peut plus correct quel que soit le registre musical écouté.

Chaque écouteur est équipé de deux micros et d'un bouton de commande.
Chaque écouteur est équipé de deux micros et d'un bouton de commande. - APPLE

On regrette cependant qu’il ne soit pas possible d’en modifier les contours à l’aide d’une application et d’un égaliseur. De même, il est impossible de changer le volume d’écoute des AirPods Pro directement depuis les écouteurs. Passer par les boutons dédiés de son smartphone est obligatoire. Si l’on possède un iPhone, il est cependant possible de demander à l’assistant SIRI de s’en charger : « SIRI, monte le volume...». Paradoxalement, SIRI est incapable de déclencher ou d’interrompre la réduction de bruit. Annoncée par Apple à 4,5 heures, l’autonomie des écouteurs peine effectivement à atteindre les 5 heures. Leur boîtier de rangement (qui fera le plein d’énergie sur secteur ou par induction) peut cependant leur offrir jusqu’à 20 heures d’autonomie en enchaînant les recharges.

Mention bien

Quoi que puissent en dire les détracteurs de la marque à la pomme, la promesse d’Apple est bel et bien tenue. Fonctionnant parfaitement, offrant une réduction de bruit pertinente et une qualité d’écoute plus qu’honorable, les AirPods Pro restent musicalement un peu trop consensuels pour séduire les utilisateurs les plus audiophiles. Vendus 279 euros, ils sont 50 euros plus chers que les classiques AirPods, mais la différence de prix est largement justifiée.