Facebook veut lutter contre la publication de « old news »

RESEAUX SOCIAUX Le réseau social informera ses membres lorsqu’ils partageront un article de plus de 3 mois

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Facebook veut lutter contre les “old news”
Facebook veut lutter contre les “old news” — Geeko

Après les fake news, Facebook souhaite désormais s’attaquer aux "old news", les informations d’actualité datées. Des articles anciens sont régulièrement partagés sur le réseau social sans que ses membres n’aient forcément conscience de la date à laquelle ils ont été publiés ou postés. Or, la popularisation d’une information datée peut être aussi néfaste qu’une fake news. C’est pourquoi Facebook introduit une nouvelle fonctionnalité.

Dorénavant, lorsque les membres du réseau social voudront partager un article sur leur page Facebook, ceux-ci recevront une notification si l’article date de plus de 90 jours. Ainsi, ils sauront qu’il ne s’agit plus d’une actualité « fraîche », mais d’une information datée. Ces derniers auront toujours la possibilité de partager l’article, mais ils sauront au moins que l’information n’est pas toute jeune.

Une vigilance de mise

Facebook explique les raisons pour lesquelles il a mis en place ce système : « Lorsque nous demandons aux gens quel genre de nouvelles ils veulent voir sur Facebook, ils nous disent continuellement qu’ils veulent des informations qui soient récentes et crédibles ». L’entreprise de Mark Zuckerberg indique également que les éditeurs de presse s’inquiètent de la prolifération de vieux articles, car cela peut donner une fausse idée de l’actualité réelle.

Facebook a également indiqué que d’autres mesures seront mises en place sur sa plateforme afin d’assurer que les informations partagées dessus seront sûres et récentes.

Une politique qui intervient peu après que le réseau social ait fait l’objet de nombreuses critiques concernant sa gestion des fake news sur sa plateforme, notamment les infox concernant le coronavirus.