Freebox Delta: Présentée à 49,99 euros/mois, la nouvelle box de Free a-t-elle vraiment tout compris?

HIGH TECH Huit ans après la Freebox Revolution, place à la Freebox Delta. Xavier Niel, l’emblématique patron de Free, a dévoilé sa nouvelle box ce mardi 4 décembre. Et à quelques semaines de Noël, son annonce ressemblait à un cadeau pour les freenautes…

Christophe Séfrin

— 

La Freebox Delta, lancée à 49,99 euros par mois.
La Freebox Delta, lancée à 49,99 euros par mois. — FREE
  • Free et son PDG Xavier Niel ont présenté ce mardi 4 décembre la nouvelle Freebox Delta.
  • Techniquement très en pointe et promettant d’innombrables services, elle est annoncée à 49,99 euros/mois.
  • Mais si l’on veut avoir tout compris, c’est plutôt 60 euros qu’il faudra dépenser.

Nouvelle révolution. Les appels illimités fixes/mobiles, une connexion jusqu’à 10 Gbit/s, la compatibilité 4K HDR10, un système son Devialet intégré, deux télécommandes fournies, la présence de l’assistant Alexa d’Amazon, un serveur NAS de 1 To et la possibilité d’intégrer jusqu’à 4 disques durs, un abonnement à Netflix offert, un bouquet TV By Canal, un pack de sécurité en cadeau, l’accès à la plateforme presse LeKiosk gratos… Xavier Niel s’est livré à un véritable inventaire à la Prévert en présentant ce mardi 4 décembre sa Freebox Delta. N’en jetez plus !

Grand seigneur, le patron de Free veut « rendre accessible à tout le monde des produits exceptionnels et rendre des milliards de profits en pouvoir d’achat » (sic !). En précommande, la Freebox Delta est disponible à 49,99 euros par mois. Les premières livraisons sont attendues à partir du 10 décembre.

Une box orientée vers les contenus

Exceptionnelle, la nouvelle Freebox Delta l’est à plus d’un titre. Prenant de facto une bonne longueur d’avance sur ses concurrents (la réplique d’Orange est attendue le 12 décembre), la nouvelle box (V7) se veut taillée pour les nouveaux usages. Un peu comme l’était il y a huit ans la Freebox Revolution et son lecteur Blu-ray intégré… Du côté de son design, Jasper Morrison succède à Philippe Stark et signe un bel objet aux formes arrondies.

La Freebox Delta compatible avec la 4K HDR.
La Freebox Delta compatible avec la 4K HDR. - CAPTURE

 

C’est vers la consommation de contenus que la Delta s’oriente prioritairement. Affichant un flux TV à 15 mégabits/s, un débit internet jusqu’à 10 Gibabits/seconde (pour les abonnés fibrés), la Freebox Delta est compatible avec les flux 4K HDR10, soit la crème de la qualité vidéo. Egalement compatible avec Alexa d’Amazon, elle intègre en plus son propre assistant pour piloter la télévision. « OK Freebox, allume la TV ! » Laquelle TV, une fois raccordée, dispose d’une nouvelle interface pour accéder aux classiques programmes linéaires (600 chaînes au total), au replay (100 chaînes) et de la VOD en 4K.

Cerise sur la techno : Free offre un abonnement (en SD) à Netflix. Si l’on est déjà abonné, il est possible de transférer son abonnement sur la box. Il faudra donc ajouter 3 euros pour accéder à l’offre standard de Netflix et 6 euros pour l’offre premium. Le rêve ?

Le Player TV avec son Devialet facturé en plus

Pour profiter de la Freebox Delta sur son téléviseur, le nouveau Freebox Player est nécessaire. Réalisé en partenariat avec le fabricant d’enceintes de luxe français Devialet, ce player intègre six haut-parleurs. Il fait ainsi office d’enceinte connectée avec un son à 360°. A l’arrivée, il est facturé à 10 euros par mois pendant 4 ans (ou payable 480 euros au comptant en devenant propriété de l’abonné).

 

La Freebox Delta et son Free Player co-signé avec la firme Devialet.
La Freebox Delta et son Free Player co-signé avec la firme Devialet. - FREE

 

Ce qui fait passer l’abonnement à la Freebox Delta à 59,99 euros par mois. Xavier Niel rassure : ce player est utilisable sans abonnement à Free. On pourra donc passer chez un autre opérateur ultérieurement et conserver son player pour écouter de la musique ou son téléviseur.

Un pack sécurité, lui, vraiment cadeau

Véritablement gratuit, lui, un pack sécurité (valeur : 300 euros) est offert avec la Freebox Delta. Il se compose d’une télécommande, d’un détecteur d’ouverture, d’une caméra de sécurité et d’un détecteur de mouvement. En filigrane, l’idée est d’inviter l’utilisateur à développer son équipement en lui associant d’autres détecteurs ou caméras. Et quand Free annonce qu’avec ce pack un agent de sécurité pourra être dépêché à votre domicile en cas d’alerte, l’opérateur omet de préciser que ce service est facturé 2 euros supplémentaires par mois. On passe ainsi à 61,99 euros par mois.

Le pack sécurité offert avec la Freebox Delta.
Le pack sécurité offert avec la Freebox Delta. - CAPTURE

 

Des frais d’abonnement qui plombent l’addition

Enfin, profiter de ce mille feuilles nommé Freebox Delta suppose de régler des frais de dossier. Comptez 99 euros pour tout nouvel abonné (et 49 euros pour une future résiliation). « Les frais de migration sont offerts pour les anciens abonnés », a promis Xavier Niel. Et Free rembourse jusqu’à 100 euros les frais de résiliation auprès d’un opérateur concurrent. A l’arrivée, la promesse technique de la Freebox Delta reviendrait selon Free à plus de 2000 euros d’équipement, sans compter une centaine d’euros de services par mois. Mais même à une soixantaine d’euros par mois, pas sûr que ce produit effectivement exceptionnel soit accessible à « tout le monde », comme l’affirme Xavier Niel.

Trop cher ? Free a annoncé parallèlement à sa Delta, une Freebox One. Facturée, elle, 29,99 euros par mois pendant un an, puis 39,99 euros (pour les 100.000 premiers abonnés), elle intègre un débit internet à 1 Gbit/S, un abonnement SD à Netflix et est compatible 4K HDR. Ce qui n’est peut-être déjà pas si mal.