free

Le direct

un cabinet d'études s'est penché sur les étranges licenciements pour faute grave chez Mobipel, le centre d’appel de l’opérateur Free ont été passées au crible par un cabinet d'études.
EMPLOI

Des «licenciements disciplinaires massifs» au centre d'appel de Free

Un rapport s’est penché sur les 807 départs, entre juin 2014 et septembre, à Mobipel, le centre d’appel de Free. La réalité décrite confirmerait la thèse selon laquelle Mobipel a tout fait pour contourner l’obligation de mettre en œuvre une procédure collective »…

Chargement en cours…
Retourner en haut de la page