PSG-Bruges: «Dégoûtant», «égoïste»... La presse flamande allume Diagne, qui n'était pas censé tirer le penalty au Parc

FOOTBALL Le pauvre s'en est pris plein la tronche, mais il a assumé dans un message posté sur Instagram

N.C. avec AFP

— 

Diagne voit son penalty arrêté par Navas lors de PSG-Bruges, en Ligue des champions.
Diagne voit son penalty arrêté par Navas lors de PSG-Bruges, en Ligue des champions. — J.E.E/SIPA

C'est ce qui s'appelle s'en prendre plein la tronche. « Inadmissible », « opportuniste » : d’ordinaire bienveillante lorsque les clubs belges défient les ténors de la Ligue des champions, la presse flamande a cloué Mbaye Diagne au pilori après son penalty raté mercredi au PSG, qui aurait dû être tiré par le capitaine de Bruges Hans Vanaken, désigné par l’entraîneur.

Déstabilisé par Thiago Silva, alors que Paris menait 1-0, Diagne a voulu se faire justice lui-même à la 76e minute. Mais son tir à ras de terre a été capté sans difficulté par Keylor Navas, et le score est resté identique jusqu’à la fin du match.

« Inadmissible. Dégoûtant. Egoïste et égocentrique », s’est indigné le quotidien Het Nieuwsblad, pour qui l’attaquant doit être envoyé « plusieurs mois en tribune ». « Un Diagne opportuniste donne un arrière-goût amer à la belle soirée de Bruges », écrit la télévision flamande sur son site. « Il a tout gâché. Quel égoïste », cingle l’ex-joueur de Bruges Marc Degryse dans Het Laatste Nieuws. « Vanaken était le tireur désigné. A raison, car il rate rarement », condamne encore l’ancien Diable Rouge.

Face à ce torrent de critiques, Mbaye Diagne a présenté ses excuses sur Instagram. « J’ai fait une grosse erreur. Je veux m’excuser d’abord auprès de l’entraîneur, auprès du capitaine, de tous les autres équipiers et bien sûr des supporters », a indiqué le Sénégalais.