ASSE-OL: Sans surprise, les supporters lyonnais sont à leur tour privés de derby dans le Chaudron

FOOTBALL Comme lors du match aller, il n’y aura malheureusement pas de parcage de supporters visiteurs lors du derby du 20 janvier entre l’ASSE et l’OL…

Jérémy Laugier

— 

Les supporters lyonnais  s'étaient régalés la saison passée en assistant à un derby historique (0-5).
Les supporters lyonnais s'étaient régalés la saison passée en assistant à un derby historique (0-5). — Jérémy Laugier/20 Minutes

Il n’y aura pas de jaloux entre les supporters de l'ASSE et de l’OL. Tout comme son homologue du Rhône deux mois plus tôt, la préfecture de la Loire vient d’interdire jeudi aux supporters lyonnais d’assister au derby. Le 20 janvier dans le Chaudron, il n’y aura donc pas de parcage visiteur, contrairement à la saison passée, où les fans de l’OL avaient pu célébrer le récital de la bande à Nabil Fekir (0-5).

Le communiqué de la préfecture de la Loire est on ne peut plus classique : « Un antagonisme ancien et très fort oppose les supporters de ces deux équipes et s’est traduit par des incidents graves lors des dernières rencontres ». Le club lyonnais vient d’exprimer par communiqué son « regret » quant à cette décision : « L’OL prend note de cette décision mais continuera de mettre tout en œuvre pour que ses supporters puissent suivre leur équipe au cours des rencontres à l’extérieur ».

Ce nouvel épisode d’interdiction de déplacement risque de dépassionner encore un peu plus l’atmosphère entourant le derby, comme lors des deux dernières confrontations bien ternes au Parc OL. Par contre, le préfet de la Loire a annoncé que 300 supporters de l’OM seraient admis au stade Geoffroy-Guichard le 16 janvier pour ce match en retard de la 17e journée de Ligue 1. Ce quota très limité ne risque pas pour autant de combler les groupes marseillais.