ASSE-OL: Avec un nouveau show de Nabil Fekir, Lyon humilie son voisin... Ce 115e derby restera dans les mémoires

FOOTBALL Un nouveau doublé du capitaine lyonnais a conduit les siens vers un succès d'anthologie (0-5) dans le Chaudron...

A Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

La peine d'Ole Selnaes contraste avec la joie des Lyonnais, totalement maîtres du derby avant l'interruption du match à cinq minutes de la fin.
La peine d'Ole Selnaes contraste avec la joie des Lyonnais, totalement maîtres du derby avant l'interruption du match à cinq minutes de la fin. — JEFF PACHOUD / AFP
  • L’ASSE a été martyrisée dans son antre ce dimanche (0-5) par une équipe lyonnaise euphorique, à l’image de son capitaine Nabil Fekir.
  • Le derby s’annonçait catastrophique pour Sainté dès l’étrange corner de Romain Hamouma ayant entraîné sa blessure et l’ouverture du score de Memphis Depay (11e).
  • En plus d’une interruption rapide du match en raison de fumigènes du kop sud, l’intrusion de quelques supporters sur la pelouse à cinq minutes de la fin rend la soirée encore plus galère pour le club stéphanois.

La ferveur des joueurs stéphanois s’est presque éteinte plus vite que les fumigènes du kop sud. Après trois défaites consécutives dans le Chaudron, l’OL a confirmé son état de forme actuel en humiliant les Verts (0-5) ce dimanche. Une claque historique qui permet aux joueurs de Bruno Genesio de rester sur le podium de la Ligue 1. Et de jubiler comme jamais jusqu’au match retour en février. Interrompu plus d’une demi-heure après un envahissement de terrain (85e), ce 115e derby entre déjà dans la légende, et pourrait coûter très cher à l’ASSE.

>> A lire aussi : EN DIRECT. ASSE-OL: Les CRS sont toujours sur la pelouse, le match ne reprend pas...

Le cauchemar d’Hamouma. Souvent en vue dans le derby, avec trois buts inscrits face aux Lyonnais, Romain Hamouma est passé au travers dimanche. L’ancien Caennais a d’abord eu l’opportunité de valider l’emballante entame des siens mais il a été pris par la rapide sortie d’Anthony Lopes (10e). Dans la foulée, il a trouvé le moyen de totalement manquer son corner, offrant une contre-attaque en or à l’OL conclue par Memphis Depay (0-1, 11e)... tout en sortant claqué sur le coup. En seulement deux ballons touchés et une triple peine fatale, il a mis l’ASSE en galère.

Fekir écœure les Verts. Nabil Fekir est dans la forme de sa vie et tous les supporters lyonnais attendaient qu’il valide cet état de grâce avec le premier but de sa carrière dans un derby. Le capitaine de l’OL a répondu présent, et de quelle manière. Son raid solitaire lancé à 45 mètres du but de Stéphane Ruffier s’est conclu par une frappe d’une violence assez inouïe (0-2, 25e). C’est sans surprise lui qui a fait dégoupiller Léo Lacroix, expulsé pour un violent tacle dès la reprise (47e), avant de s’offrir un doublé (84e).

L’ASSE à l’agonie. Réduits à dix, les Verts ont sans surprise sombré, encaissant trois autres buts de Mariano Diaz (58e), Bertrand Traoré (65e) et donc Fekir, qui a conclu son festival en montrant son maillot au Chaudron comme Lionel Messi l’avait fait à Bernabeu. A constater la grève d’encouragements des deux fidèles kops dans la dernière demi-heure puis surtout une intrusion de quelques supporters sur la pelouse (85e), on peut imaginer que cet affront dans le derby (0-5) va laisser de profondes traces. L’intervention massive des CRS et la longue interruption de la rencontre ne seront sans doute pas sans conséquences pour le club stéphanois.