VIDEO. TFC: Chef-d’œuvre! Contre Dijon, Max-Alain Gradel signe une merveille de ciseau retourné

FOOTBALL Le capitaine toulousain Max-Alain Gradel a inscrit dimanche contre Dijon le but de l’espoir du TFC, qui a finalement réussi à arracher le match nul, à dix contre onze…

Nicolas Stival

— 

Le capitaine du TFC Max-Alain Gradel a marqué sur un superbe ciseau retourné contre Dijon en Ligue 1, le 2 décembre 2018 au Stadium de Toulouse.
Le capitaine du TFC Max-Alain Gradel a marqué sur un superbe ciseau retourné contre Dijon en Ligue 1, le 2 décembre 2018 au Stadium de Toulouse. — P. Pavani / AFP
  • Pour Max-Alain Gradel, ce ciseau retourné entre dans « le Top 5 » des buts inscrits pendant sa carrière.
  • L’international ivoirien a donné ensuite une passe décisive à Aaron Leya Iseka, pour l’égalisation du TFC face à Dijon.

Pendant 71 minutes dimanche contre Dijon (2-2), Max-Alain Gradel n’a été que l’ombre du danger qu’il fait peser presque chaque week-end sur les adversaires du TFC. Et puis, le temps, et le capitaine toulousain, ont suspendu leur vol dans le ciel chagrin du Stadium.

Suite à une action lancée par l’ailier gauche ivoirien et à sa frappe contrée, Matthieu Dossevi récupère le ballon côté droit. L’international togolais offre un centre merveilleux, repris en ciseau retourné du droit par Gradel. Menés 0-2, réduits à dix depuis l’expulsion de son gardien Baptiste Reynet, les Violets reprennent espoir.

L’ancien Stéphanois, qui a fêté vendredi ses 31 ans, classe ce bijou « dans le Top 5 » de ses réalisations. « Je ne travaille pas du tout ça à l’entraînement, je joue à l’instinct, lâche le buteur, qui avait déjà tenté le geste contre Amiens (0-1) puis à Paris (1-0). J’essaie de respecter le jeu. Selon la manière dont le ballon arrive, je fais du mieux que je peux. Parfois ça marche, parfois pas. Mais il ne faut jamais arrêter d’essayer. »

Gradel a continué de tenter, puisque cinq minutes plus tard, il a décalé Aaron Leya Iseka, auteur du but de l’égalisation (2-2). Puis il a frôlé le doublé dans les ultimes secondes des arrêts de jeu, sa frappe en bout de course finissant dans le petit filet.

« A l’image de l’équipe, la première mi-temps de Max-Alain était faible, indigne de lui, juge son entraîneur Alain Casanova. Vous savez le joueur que c’est, tout ce qu’il a fait pour le TFC. Il a été l’un des grands acteurs du sauvetage de la saison passée, et depuis le début du championnat, il joue son rôle à fond. »

Déjà cinq buts et quatre passes décisives cette saison en Ligue 1

Auteur contre Dijon de son cinquième but et de sa quatrième offrande lors de l’actuel exercice de L1, Gradel s’est déjà montré aussi décisif, en cumul, que l’an dernier (huit buts, une passe). Au bout de 15 journées à peine.

Pour assurer, dans un premier temps, son maintien, l’actuel 15e de Ligue 1 aura besoin d’être tracté par son meilleur joueur, transféré définitivement cet été de Bournemouth, le club anglais qui l’avait déjà prêté à Toulouse la saison dernière.