Bordeaux-PSG: «Je ne peux pas le comprendre...», Tuchel peste contre l'arbitre et les pénos oubliés

FOOTBALL L'arbitre n'a pas voulu consulter le VAR sur des situations très litigieuses lors de Bordeaux-PSG...

A.L.G. avec AFP

— 

Thomas Tuchel.
Thomas Tuchel. — FRANCK FIFE / AFP

Après 14 victoires consécutives en Ligue 1, le PSG a été accroché dimanche soir à Bordeaux. Et si ce résultat ne chagrine pas un club qui se sait déjà champion de France (appelons un chat, un chat), Thomas Tuchel a tout de même regretté deux erreurs d’arbitrages qui ont coûté deux pénos à son équipe.

Sur la première, Neymar est sévèrement taclé dans la surface bordelaise par Koundé et on a du mal à comprendre pourquoi le juge n’a pas pris le temps de consulter le VAR avant d’envoyer tout le monde aux vestiaires. Le second, probablement plus discutable, fait suite à un accrochage entre Costil et Choupo-Moting lors du deuxième acte.

Le petit coup de gueule de Tuchel

« On devait avoir un penalty (faute de Koundé sur Neymar) mais malheureusement l’arbitre n’a pas regardé (le VAR), s’est plaint l’entraîneur parisien après la rencontre. En deuxième période, on a perdu notre intensité, on n’a pas joué sérieusement pendant les premières douze minutes et c’est logique que Bordeaux égalise. On a eu ensuite une bonne réaction, on a inscrit le 2e but et on a eu encore des occasions pour finir le match. Mais là encore, il y a ce penalty incroyable contre Choupo-Moting. Honnêtement, l’arbitre regarde pendant cinq minutes la validité du premier but et il ne regarde pas cette situation ! Je ne peux pas le comprendre… Dommage que l’arbitre n’était pas prêt à regarder deux situations clés. Je suis un peu déçu de la performance de l’arbitre ».