Bordeaux-Paris: Voilà les scénarios possibles pour faire (enfin) tomber le PSG

FOOTBALL Les Girondins vont tenter d’être la première équipe cette saison à prendre des points au Paris-Saint-Germain…

Clément Carpentier

— 

Kylian Mbappé sera finalement bien présent au Matmut Atlantique.
Kylian Mbappé sera finalement bien présent au Matmut Atlantique. — Nicolas Tucat / AFP
  • Bordeaux reçoit le PSG au Matmut Atlantique en clôture de la 15e journée de Ligue 1.
  • Il existe plusieurs scénarios pour faire enfin trébucher les invincibles parisiens (14 victoires en 14 matchs).

Tout le monde en rêve en Ligue 1. Etre la première équipe à faire tomber le PSG sur le terrain national. C’est au tour des Girondins de Bordeaux de tenter leur chance, ce dimanche (21h), au Matmut Atlantique. Un défi monumental. Paris, c’est 14 victoires en 14 matchs, la meilleure attaque (trois buts par match en moyenne) et la meilleure défense (7 buts encaissés). Autant dire que pour espérer quelque chose, « il faudrait que les trois de devant aient la gastro », dixit  Younousse Sankharé. Pourtant, il existe bien des scénarios pour faire tomber ce PSG…

Réaliser le match de sa saison. Avant de voir dans quelles circonstances particulières les Parisiens sont prenables, il faut rappeler que toutes les équipes (18) qui les ont accrochées depuis trois ans en Ligue 1 ont bien sûr réalisé un énorme match ce jour-là. Grâce notamment à une grosse intensité physique et une rigueur défensive de tous les instants. D’ailleurs ce n’est pas forcément une question de talent puisque des « grosses » équipes (Marseille, Lyon, Monaco ou Saint-Etienne) comme des supposées « plus petites » (Reims, Angers, Caen, Guingamp ou Amiens) ont réussi cet exploit.

Jouer Paris avant ou après un match de LDC. Même s’il n’y a pas de bon moment pour prendre le PSG, leur équipe est parfois un peu plus « abordable » autour d’une rencontre de Ligue des champions puisque des joueurs sont préservés. Pas sûr de voir Neymar et Mbappé dimanche face aux Girondins. Bon si on regarde bien, c’est surtout avant ce type de match qu’il faut les prendre. Des équipes comme Lille, Strasbourg (la saison dernière) et surtout Montpellier à trois reprises (une victoire et deux nuls) n’ont pas perdu face à Paris dans cette configuration.

Faire dégoupiller les Parisiens. C’est ce que beaucoup d’équipes de Ligue 1 essaient de faire notamment quand elles reçoivent les joueurs de la capitale. Et certaines ont réussi leur coup : Toulouse (expulsion d’Aurier = victoire), Nice (expulsions de Thiago Motta et Di Maria = victoire), Lyon (expulsion d’Alves = victoire) ou Saint-Etienne (expulsion de Kimpembe = match nul). Etre agressif, truqueur voire provocateur, ça peut servir contre le PSG surtout avec un stade plein à craquer qui met beaucoup de pression sur l’arbitre.

Espérer que le PSG s’en moque un peu (beaucoup). Malheureusement, cette attitude déjà vue chez les Parisiens arrive souvent plus en fin de saison (Amiens, Rennes, Caen ou Bordeaux) quand tout est déjà joué. En cours de saison, c’est plus rare car cette équipe cherche parfois à courir après les records. Difficile donc d’envisager ce scénario dimanche.

Deux, le chiffre de l’espoir. Le PSG a en effet perdu son premier match de décembre lors des deux dernières saisons contre Montpellier et Strasbourg. Enfin depuis trois ans, les Girondins de Bordeaux font partie des équipes qui ont accroché deux fois Paris. Pour relativiser, il s’agit de deux nuls lors dans de la saison 2015-2016. La saison dernière, Bordeaux avait tout de même tenu jusqu’à la 77e minute de jeu au Matmut Atlantique avant de craquer sur un but de Lo Celso.