Lille-Lyon: Loïc Rémy a retrouvé la parole sur le terrain

FOOTBALL Arrivé cet été à Lille, l'attaquant a enfin inscrit son premier but de la saison ce samedi face à Lyon (2-2)...

Francois Launay

— 

La joie de Loîc Rémy après son but marqué contre Lyon
La joie de Loîc Rémy après son but marqué contre Lyon — F.Lo Presti/AFP
  • Auteur d’un but et d’une passe décisive, Loïc Rémy a brillé contre Lyon.
  • Arrivé cet été dans le Nord, l’attaquant a enfin débloqué son compteur.
  • La fin d’une période compliquée pour le joueur de 31 ans.

On aurait aimé vous raconter les sensations de Loïc Rémy, sa joie d’avoir enfin débloqué son compteur buts avec le Losc ce samedi contre Lyon (2-2). On aurait aimé parler avec lui de sa belle reprise de volée puis de sa passe décisive pour Pépé sur le deuxième but. On aurait aimé mais on ne pourra pas car l’attaquant n’a pas daigné s’exprimer en zone mixte.

Le joueur de 31 ans n’a sans doute pas apprécié les critiques sur son niveau et ses faibles statistiques depuis son arrivée dans le Nord cette saison. Alors, pour en parler, autant donner la parole à Christophe Galtier, un entraîneur lillois soulagé pour son buteur.

« Il envoie un signal très fort à ses partenaires »

« Je suis très content pour Loïc qui passe par des moments compliqués au niveau de la compétition avec peu de temps de jeu et peu de réussite. Il a marqué un beau but en étant présent là où il doit être présent c’est-à-dire dans la surface de réparation. Il a aussi eu le geste juste sur sa capacité à transpercer la ligne adverse en donnant un bon ballon à Nico (Pépé) sur le deuxième but. Je suis content pour lui. Quand il est comme ça, il va forcément gagner en confiance. Et il envoie un signal très fort à ses partenaires. A force de travail, de discussion, de confiance, les choses vont venir », se réjouit le technicien

Une adaptation compliquée

Il faut dire que jusqu’ici l’arrivée de Rémy à Lille avait des airs de fiasco. Débarqué du club espagnol de Las Palmas le 13 juillet dernier, l’attaquant a eu du mal à s’adapter à ses nouvelles couleurs. Formé à Lyon, passé par Nice, Marseille ou encore Chelsea, le joueur de 31 ans aux 30 sélections en bleu est arrivé dans le Nord muni d’un joli CV. Mais la poisse l’a rattrapé. Non qualifié en début de saison car Lille devait d’abord dégraisser, Rémy a raté les deux premiers matchs du LOSC.

Puis, il a souffert de la comparaison avec des BIP BIP (Bamba, Ikoné, Pépé) flamboyants quand lui traînait son âme en peine sur le terrain à force d’inefficacité et de prestations décevantes. Ajoutez à ça une blessure qui l’a éloigné des terrains le dernier mois et vous avez le combo parfait de la recrue à la rue. Mais Rémy n’est pas n’importe quel joueur. Et à force de boulot, il a fini par retrouver la parole sur le terrain ce samedi face à Lyon. Ne reste plus qu’à retrouver les mots devant la presse. Il paraît que l’espoir fait vivre.

Ligue 1, 15e journée: Lyon arrache le nul face à Lille (2-2)