Jordan Amavi et Luiz Gustavo ont pris l'eau face à Bertrand Traoré.
Jordan Amavi et Luiz Gustavo ont pris l'eau face à Bertrand Traoré. — R. Lafabregue / AFP

FOOTBALL

OM: Rami blessé, Caleta-Car suspendu, Gustavo hors de forme... Avant Strasbourg, la défense inquiète

Plusieurs experts (et Rudi Garcia) tentent tout de même de nous rassurer sur la forme de Luiz Gustavo, auteur d'un match totalement raté à Lyon...

  • Caleta-Car est suspendu, Rolando et Rami sont toujours blessés... Rudi Garcia va devoir bricoler une charnière défensive expérimentale face à Strasbourg, ce mercredi (19 h).
  • Plutôt inquiétant pour une équipe qui a, précisément, de grosses lacunes défensives en ce début de saison.

Au fait, comment va Rolando ? On a beaucoup d’affection pour le Cap-Verdien, surtout depuis son but face à Salzbourg en demi-finale de Ligue Europa. On aime bien sa décontraction en interview et sa combativité sur le terrain, mais on ne pensait pas, à dire vrai, qu’il nous manquerait cette année. La charnière qu’il formait l’an dernier avec Adil Rami nous a fait un paquet de frayeurs, et encaissait en moyenne 1,2 but par match… Nettement mieux que les défenses expérimentales de cette année, qui tournent à 1,8 but (pris) par rencontre.

Expérimentales. Le mot est faible. Puisque depuis le début de la saison, Rudi Garcia a tourné le rubik’s cube dans tous les sens, au gré des absences et des méformes. Avec un record atteint lors du dernier match, à Lyon : trois charnières en une seule rencontre. Caleta-Car/Gustavo, Kamara/Caleta-Car, puis Kamara/Gustavo. C’est ce duo qui devrait être aligné face à Strasbourg : Rami est toujours blessé et Caleta-Car est suspendu. « Ce n’est pas parce qu’on n’a pas aligné deux fois la même défense qu’on doit être l’avant-avant dernière défense du championnat… Mais ça peut faire partie des explications », soupire Rudi Garcia.

« Je suis franchement inquiet pour notre défense, lâche l’ancien olympien Marcel Dib. Les automatismes ne sont pas à la hauteur, ils ont du mal à trouver leurs repères. » On évoque les boulettes d’Adil Rami, notamment face à Monaco, et les matchs loupés par Gustavo… Mais c’est contre Caleta-Car que Marcel Dib est le plus sévère :

On m’a dit que c’était une bombe atomique, le Croate… Pour l’instant, ce n’est pas ce que je vois. Je ne veux pas tirer sur l’ambulance, mais il me paraît assez lourd, emprunté face aux attaquants adverses. J’espère que ce n’est qu’un problème de condition physique ! »

C’est ce que pense Jean-Philippe Durand, l’ancien boss du recrutement à l’OM, qui suit Caleta-Car, « depuis des années » : « Il est puissant, dur au duel, il a des qualités athlétiques… Il faut qu’il se remette de la Coupe du monde et qu’il s’habitue à la pression marseillaise, c’est tout. » Pour Durand, l’épisode orageux qui plane au-dessus de la défense marseillaise est un « bon avertissement pour la suite » : « Gustavo, en défense, c’est juste pour dépanner. Il manque d’impact dans les duels, il n’est pas assez rapide, il n’a pas les gestes d’un vrai défenseur. »

La méforme de Luiz Gustavo est-elle passagère ?

Rudi Garcia a défendu le Brésilien, ce mardi, en conférence de presse : « Tout le monde peut avoir des matchs sans. » Son ancien coach à Wolfsburg, Valérien Ismaël, embraye : « Il a fait des erreurs face à Lyon, bien sûr, mais je n’ai pas l’impression qu’il s’agisse d’une méforme… Sur le premier but (d’Aouar), son idée est bonne, il essaye d’anticiper mais le Lyonnais est plus rapide. » Et derrière, Caleta-Car défend de dos, ce qui n’aide pas vraiment.

« De toute façon, chaque attaque de Lyon était dangereuse… Quand ça se passe ainsi, c’est que c’est un problème entier du bloc-équipe, pas que des défenseurs, conclut Ismaël, persuadé que son poulain Gustavo va se ressaisir dès ce mercredi face à Strasbourg. Comme Rudi Garcia. « Luiz est aussi bon derrière qu’au milieu, tente l’entraîneur marseillais, en mode méthode Coué. Surtout, c’est un joueur important pour qu’on retrouve le chemin de la victoire. »