Monaco-OM: «J'ai relancé le match à moi tout seul, heureusement qu'on gagne», Rami dans le dur

FOOTBALL Le défenseur international a du mal à évoluer à ce niveau en ce début de saison...

J.L. avec AFP

— 

Rami a coûté deux buts aux siens contre l'ASM.
Rami a coûté deux buts aux siens contre l'ASM. — Valery HACHE / AFP

Il n'a pas joué en Russie, mais il a visiblement du mal à se remettre du titre Mondial, surtout dans la tête. Alors que son équipe menait tranquillement sa barque à Monaco, Rami a bien failli plomber l'OM en commettant deux énormes erreurs individuelles en secondes période, pour deux buts monégasques. Le champion du monde était désarmant de sincérité sur Canal +

«Qu'est-ce que j'ai à dire? Rien... Heureusement qu'on a gagné... On était le match, on menait... En 10 minutes (en réalité 5), j'ai relancé le match à moi tout seul. C'était dur, j'ai vu des étoiles... Je vais remettre les points sur les I, je vais m'y remettre, montrer un autre visage»

Adil a pu compter sur les copains, notamment Thauvin et Germain, pour que l'OM remporter enfin un match contre une équipe du top 4 (3-2), à la grande satisfaction de son entraîneur: «Cette équipe de l'OM est fantastique parce qu'elle a du caractère. L'entrée de Thauvin a apporté un plus. Je voulais qu'il entre et qu'il fasse la différence, qu'il soit frais. Car il n'a pas 90 minutes dans les jambes. Valère (Germain) aussi a fait la différence. Mais à l'avenir, il faudra faire moins de cadeaux. Cela montre qu'on n'avait pas besoin d'un attaquant mais d'un milieu. Devant, on est parti sur de bonnes bases»