OL: «Nous ne resterons pas silencieux»… Le Kop Virage Nord déclare la fin de «l’union sacrée» avec le club

FOOTBALL Le plus important groupe de supporters lyonnais (6.300 membres) vient de publier un communiqué s'en prenant à Bruno Genesio et à Jean-Michel Aulas...

Jérémy Laugier

— 

Le Kop Virage Nord et les Bad Gones ont célébré leurs trente ans d'existence durant toute l'année 2017, comme ici le 17 décembre contre l'OM.
Le Kop Virage Nord et les Bad Gones ont célébré leurs trente ans d'existence durant toute l'année 2017, comme ici le 17 décembre contre l'OM. — ROMAIN LAFABREGUE/AFP
  • Le 19 mai contre Nice (3-2), le Kop Virage Nord avait sorti une banderole demandant à Bruno Genesio de « tourner la page ».
  • L’entraîneur lyonnais, confirmé la semaine passée par Jean-Michel Aulas, était très remonté contre le principal groupe de supporters de l’OL ce soir-là.
  • Le Kop Virage Nord vient de publier un communiqué pour revenir sur cet épisode et évoquer la saison prochaine, qui risque de ne plus être placée sous le signe de « l’union sacrée ».

Lors des deux dernières fins de saison, Jean-Michel Aulas a souvent réclamé « une union sacrée » à l’OL. L’idée était de convaincre les groupes de supporters de toujours encourager leur équipe pour qu’elle aille chercher une qualification pour la Ligue des champions via la L1, ainsi qu’un parcours le plus long possible en Ligue Europa. Les deux virages ont quasiment toujours joué le jeu jusqu’à cette dernière journée de championnat (3-2 contre Nice) où le Kop Virage Nord a déployé plusieurs banderoles visant le club mais aussi Bruno Genesio, à qui on a demandé « de tourner la page ».

Le plus important groupe de supporters en France (6.300 membres) vient de s’expliquer sur le sujet via un communiqué publié mercredi soir. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette « union sacrée » semble être de l’histoire ancienne. « Nous avions signifié en personne à Bruno la position adoptée par le groupe quant à sa présence sur le banc de notre Olympique », et ce « la semaine précédant le rendez-vous de Nice ».

Bruno Genesio comme le Kop Virage Nord n’oublieront pas OL-Nice

Pointant «un climat délétère autour de sa personne ressenti tout au long de la saison » pour justifier cette position, le Kop Virage Nord s’est donc « plus qu’étonné de ses déclarations » après le match contre Nice. « Ça me fait mal, je suis lyonnais et je n’oublierai pas, ça restera bien gravé dans ma tête », avait annoncé l’entraîneur de l’OL, qui semblait très surpris par cette banderole.

« Aucune déclaration n’est venue souligner l’attitude irréprochable et le soutien sans faille du Virage Nord tout au long de la saison, regrettent ces supporters. Nous ne sommes pas près de l’oublier non plus. Nous avons donc pris acte de cela et nous en tirerons les conclusions nécessaires pour la saison qui s’annonce. »

« Il ne faudra plus compter sur nous pour jouer le jeu de l’institution »

Confirmé la semaine passée par son président, Bruno Genesio échappera, d’après ce communiqué, à une « opération ''Genesio démission'' ». Mais le Kop Virage Nord prévient : « Nous ne resterons pas silencieux si le comportement de nos joueurs et les résultats s’avéraient ne pas être en adéquation avec ce que nous attendons de l’OL ».

Avant de conclure : « Nous serons présents derrière nos couleurs comme nous l’avons toujours été mais il ne faudra plus compter sur nous pour jouer le jeu de l’institution plus longtemps ». RIP « l’union sacrée » à la lyonnaise…

>> A lire aussi : OL: Jean-Michel Aulas confirme Bruno Genesio pour la saison prochaine... et défie donc ses virages de supporters

>> A lire aussi : OL-Nice: Lâché par le virage nord mais «porté en triomphe» par ses joueurs, Bruno Genesio va-t-il rester à Lyon?