Ligue 1: Memphis Depay envoie l'OL en Ligue des champions et brise les espoirs de l'OM

FOOTBALL Grâce à son triplé hypra décisif en deuxième période ce samedi, l’attaquant néerlandais a renversé une situation compromise pour l’OL contre Nice (3-2). Vainqueur d’Amiens (2-1) dans le même temps, l’OM ne verra pas la Ligue des champions…

Jérémy Laugier

— 

Memphis Depay a confirmé ce samedi qu'il était bien l'homme de la fin de saison côté lyonnais avec un tripé extrêmement important.
Memphis Depay a confirmé ce samedi qu'il était bien l'homme de la fin de saison côté lyonnais avec un tripé extrêmement important. — PHILIPPE DESMAZES / AFP
  • L’OL s’est clairement fait peur ce samedi en étant vite mené après un contre niçois conclu par l’ancien Lyonnais Alassane Plea (0-1, 18e).
  • Durant plus d’une heure, c’est bien l’OM qui se retrouvait virtuellement en Ligue des champions grâce à son succès contre Amiens (2-1).
  • Mais le retentissant triplé en deuxième période de Memphis Depay, l’homme de la fin de saison, a totalement changé la donne (3-2).
  • Privés de l’épreuve reine cette saison, les Lyonnais seront donc bien de retour en Ligue des champions en 2018-2019.

De notre journaliste à Lyon,

Le coup de chaud de Strasbourg en fin de partie la semaine passée a donc failli avoir des conséquences désastreuses pour l’OL. Battus (3-2) après avoir (tranquillement) eu les choses en main à Strasbourg (1-2 jusqu'à la 88e minute), les Lyonnais ont sérieusement flippé ce samedi après le but niçois en contre d’ Alassane Plea (0-1, 18e).

D'autant qu’à cet instant, l’OM avait déjà fait le boulot proprement contre Amiens (2-0 grâce à Sanson et Mitroglou), comptant alors virtuellement deux points de plus que l’OL… et ce si précieux pactole d’environ 36 millions d’euros supplémentaires qui accompagne une qualification directe en Ligue des champions​.

Entre la 10e et la 65e minute, l’OL n’a virtuellement été qu’en Ligue Europa

Guère inspirés en première mi-temps et malheureux sur une spectaculaire reprise du genou de Bertrand Traoré sur le montant de Walter Benitez (32e), les hommes de Bruno Genesio étaient lancés vers un drôle d’effondrement. Mais le potentiel d’équipe à réaction de cet OL n’est plus à prouver. Tout comme le monstrueux impact de Memphis Depay dans la fin de saison lyonnaise.

Morts de faim dès la reprise, à l’instar d’un Mariano Diaz ayant remplacé à la pause Tanguy Ndombele, les Lyonnais ont vite fait leur retard grâce à un débordement de Nabil Fekir et un service décisif pour le buteur néerlandais (1-1, 48e). Il était exactement 22h20 lorsque le destin de cet OL a officiellement basculé pour retrouver sa place de troisième signifiant une qualification directe pour la phase de poules de Ligue des champions.

Le monstrueux bilan de Memphis Depay depuis deux mois

D’un coup franc extrêmement subtil à ras de terre… face à un mur niçois ayant intégralement sauté, Memphis Depay a délivré les siens (2-1, 65e). Mieux, celui-ci s’est offert un coup du chapeau d’une pichenette devant Walter Benitez (3-1, 86e). Sur les neuf dernières journées de L1 et depuis sa réalisation clé… à Marseille (2-3), l'ancien de Man U si souvent contesté a combiné dix buts et six passes décisives !

Le deuxième but d’Alassane Plea en toute fin de partie aura eu pour seule conséquence de faire trembler jusqu’au bout le Parc OL (3-2, 89e). Dans le choc des Olympiques, Lyon aura su résister à l’OM, vainqueur d’Amiens (2-1) ce samedi. La vraie lutte la plus bouillante de notre Ligue 1 était bien là, jusqu’au bout du bout.