Scandale anglais: David Moyes écope de 34.000 euros pour avoir menacé de gifler une journaliste

FOOTBALL L’événement s’était déroulé le 18 mars après un Sunderland-Burnley…

20 Minutes avec AFP

— 

David Moyes contre Watford, samedi 1er avril 2017.
David Moyes contre Watford, samedi 1er avril 2017. — Ian Tuttle/BPI/Shutters/SIPA

David Moyes, l’ancien entraîneur écossais de Sunderland, a été condamné vendredi à une amende de 30.000 livres (34.000 euros) pour avoir menacé de gifler une journaliste mi-mars, a annoncé la Fédération anglaise.

« A la fin, vous commenciez à devenir un peu méchante, alors faites gaffe, vous pourriez recevoir une claque, même si vous êtes une femme », avait assené le 18 mars le technicien à la reporter de la BBC qui l’interviewait à l’issue d’un match nul contre Burnley, et alors que la caméra continuait d’enregistrer. « Attention, la prochaine fois que vous venez ».

L’entraîneur de 54 ans avait ensuite présenté ses excuses à la journaliste, qui n’avait pas déposé plainte.

>> A lire aussi : Angleterre: David Moyes s'excuse après des menaces envers une journaliste de la BBC

« Dans le feu de l’action, j’ai fait une erreur dans mes commentaires à une journaliste de la BBC et je le regrette profondément. Je me suis moi-même déçu. En conséquence de quoi, je l’ai appelée pour lui présenter des excuses qu’elle a acceptées. Ce n’est pas mon genre, ce n’est pas moi. La plupart des gens le savent et une fois encore, je m’excuse », avait déclaré Moyes.

Vendredi, la Fédération anglaise a estimé que les propos de Moyes étaient « inappropriés et/ou menaçants et/ou portaient atteinte à la réputation du football ».