Arsenal-Chelsea: La der de Wenger ? Même l'intéressé est complètement dans le flou

FOOTBALL Après 21 ans passés à la tête des Gunners, le coach français ne sait pas encore s'il va prolonger son contrat pour la saison à venir...

N.C. avec AFP

— 

Arsène Wenger va peut-être disputer son dernier match à la tête d'Arsenal à l'occasion de la finale de la Cup contre Chelsea, le 27 mai 2017.
Arsène Wenger va peut-être disputer son dernier match à la tête d'Arsenal à l'occasion de la finale de la Cup contre Chelsea, le 27 mai 2017. — Zemanek/BPI/Shutterstoc/SIPA

La question taraude supporters, journalistes et globalement tous ceux qui suivent le foot. Après 21 ans en poste, Arsène Wenger va-t-il passer diriger Arsenal pour la dernière fois, samedi, à l'occasion de la finale de la Coupe d'Angleterre contre Chelsea

Interrogé en conférence de presse sur cette possibilité que le rendez-vous de Wembley, le technicien français a simplement répondu: «Je ne sais pas». «Ce ne sera de toute façon pas mon dernier match car je resterai, quoi qu'il arrive, dans le football», a continué le manager âgé de 67 ans, qui a exclu qu'une victoire à Wembley ait une influence sur sa situation contractuelle.

>> A lire aussi: Les fans de Chelsea chambrent Arsenal en réclamant le maintien de Wenger chez les Gunners (et c'est très drôle)

Le Français, en fin de contrat en juin et dont le départ est réclamé par certains supporters, est sous le feu des critiques après une saison marquée par la non-qualification de son équipe pour la Ligue des champions la saison prochaine. Les Londoniens, qui ont fini 5e de Premier League, visaient une vingtième participation consécutive dans la compétition reine.

Dimanche, le Français avait toutefois reçu le soutien de l'entraîneur légendaire de Manchester United Sir Alex Ferguson (26 ans au club), qui avait jugé «ridicule», dimanche sur Sky Sport, la pression mise sur Wenger. «C'est facile de dire "Débarrassez-vous de lui", mais qui prenez-vous? Qui choisissez-vous pour maintenir le club au niveau où il est pour les vingt prochaines années ?», s'était interrogé le grand rival de l'Alsacien.

«Il n'est pas question de moi, mais de tout donner pour gagner un trophée»

«C'est le bienvenu, car il connaît les difficultés du job. Il est peut-être le plus grand manager à avoir travaillé en Angleterre (...) J'ai un grand respect pour lui et je crois que lui aussi, respecte ce que j'ai accompli dans ce sport», a réagi Wenger, qui a ajouté qu'il ne pensait pas pouvoir «rivaliser» avec Ferguson en terme de longévité dans le même club.

>> A lire aussi: Ça fait mal au coeur, mais cette fois ça sent vraiment la fin pour Arsène Wenger

Le Français a toutefois exclu qu'un nouveau titre en finale de la FA Cup constituerait une jolie scène pour des adieux à Arsenal. «Non (...) J'aime gagner et je veux bien faire pour mon club. Je veux gagner la Coupe pour mon club, c'est tout ce qui m'intéresse. Il n'est pas question de moi, mais de tout donner pour gagner un trophée.» L'avenir de Wenger à la tête d'Arsenal sera décidé après la finale lors de la réunion du conseil d'administration du club.

En cas de septième victoire à Wembley, Wenger détiendrait le record de succès en FA Cup. «Je veux le faire juste pour gagner la Coupe, car je crois que l'équipe a bien redressé la situation d'un point de vue sportif. Ce serait une superbe consécration de ce que nous avons fait ces deux derniers mois. L'équipe a tellement donné, je crois qu'ils veulent vraiment gagner quelque chose. Après, si je peux en tirer des bénéfices, OK, mais ce n'est pas mon souci principal», a-t-il jugé, estimant que les Gunners ne seraient «pas les favoris» contre Chelsea.